Malgré le don de Rowling, Édimbourg recherche 40 millions £

Clément Solym - 20.09.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - universite - edimbourg - chercher


Ce n'est pas vraiment sous le sabot d'un cheval que l'on trouvera cette somme, et il faut saluer une sorte de naïveté touchante, dont fait preuve l'université de la capitale écossaise.

En effet, alors qu'un rapport fait état d'une détresse financière pour un étudiant sur trois, telle qu'il en envisagerait d'arrêter la fac, l'université vient de faire un appel auprès de ses anciens étudiants, pour assurer un financement de 40 millions £.

Princes Street, Edimbourg
Pour assurer le maintien de ses cours et l'ensemble de son infrastructure, l'établissement a bénéficié cette année d'un don de 10 millions £ de la part de la romancière. Un geste généreux, certes, mais il reste, selon la fac, toute une colline à grimper, pour parvenir aux 350 millions £ nécessaires pour l'an prochain, rapporte le Guardian.

Cet argent permet de financer des bourses, la recherche et d'assurer l'entretien de l'établissement et ainsi de suite. Pourtant, il suffirait déjà que l'ensemble des élèves diplômés offre une contribution de 50 £ pour que l'université récolte 6 millions £. Pas encore suffisant, mais de quoi s'approcher encore un peu plus près du but.

Les 10 millions £ de Rowling serviront par ailleurs à l'ouverture d'un centre de recherche et de traitement sur la sclérose en plaques, et voici que les autorités doivent faire appel à la solidarité des anciens élèves. « Chaque don, peu importe sa taille, permettra de renforcer notre communauté de manière significative. Même le plus humble des dons à des bourses aidera certains étudiants méritant de profiter pleinement de leur temps, ici, à Édimbourg. »

Et l'université d'ajouter que les élèves les plus vieux pourraient également prévoir une petite clause dans leur testament - juste au cas où...