Manifestations étudiantes en Italie : des livres contre Berlusconi

Clément Solym - 02.12.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - italie - manifestation - protester


Des milliers d'étudiants venus en masse dans le centre de Rome, pour des manifestations qui se déroulent à l'échelle nationale et protestent contre les coupures de budget qui ont lieu dans les universités... c'est presque banal.

Ce qui l'est moins, c'est l'initiative des 50.000 étudiants qui ont défilé dans une tentative concertée et destinée à paralyser la ville entière, dans un mouvement qui aura réuni 400.000 étudiants à travers le pays. Le premier ministre, Silvio Berlusconi, on s'en doute, considère avec un certain mépris ces manifestants, considérant que « les véritables étudiants sont à la maison en train de travailler ». Évidemment...

D'ailleurs, selon lui, cette réforme est essentielle, en ce qu'elle favorise le devenir des étudiants comme des enseignants, et tout le monde universitaire. Il serait bon qu'elle soit adoptée « si nous voulons achever la modernisation du système universitaire », ajoute-t-il.

Ça, ce n'est clairement pas amusant, comme réaction. Mais ce qui ne manquera pas de faire sourire, c'est la photographie prise par Reuters, montrant comment les étudiants ont décidé de semer la pagaille dans le pays. Si dans certaines villes, comme à Naples, c'est à coup de poubelles que l'on a décidé de manifester son mécontentement.


Certains d'entre eux se protégeaient en effet des jets de gaz lacrymo ou autres projections émanant de la police...

Des livres.

Pour riposter et protester...

Hilarant.