Martine va aux enchères, le 27 avril chez Artcurial

Antoine Oury - 18.03.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Martine encheres - martine artcurial - martine livre jeunesse


La maison de vente aux enchères Artcurial convie Martine pour une vente de 27 illustrations réalisées pour la célèbre série de livres pour la jeunesse, signées par Marcel Marlier. Ces œuvres originales proviennent directement de la famille du dessinateur, et sont estimées entre 4000 et 7000 €. La vente est prévue pour le 27 avril prochain, avec une exposition des illustrations en avant-première chez Artcurial Belgique, à Bruxelles, du 27 au 30 mars.
 
Marcel Marlier, Martine en avion - Tome 15
Gouache sur papier pour la planche 7 de cet album publié en 1965 aux éditions Casterman
27 x 32,5 cm
Estimation: 4 000 - 6 000 €


La vente du 27 avril proposera 27 illustrations de Marcel Marlier, comprenant des gouaches sur papier de Martine à la mer, Martine à la montagne, Martine à la foire ou encore Martine au cirque, estimées entre 4 000 et 7 000 €.

Des dessins ayant été réalisés pour illustrer des couvertures d’albums, dont Martine en bateau (1961), Martine et les 4 saisons (2002), Martine au cirque (1985), Martine, petit rat de l’opéra (1993 et 2016) ou encore Martine monte à cheval (1965), complèteront l’ensemble. Chacune est estimée entre 4 000 et 6 000 €. Enfin, une encre de couleur sur papier sera également offerte à la vente, provenant de l’album Martine à la foire (1986 et 2005) et utilisée pour une illustration de puzzle (estimation : 4 000 - 6 000 €).
 

Des techniques de dessin novatrices


Contrairement aux idées reçues, les techniques de dessin de Marcel Marlier étaient particulièrement novatrices : « Il pouvait aussi bien mélanger des encres et des gouaches ou utiliser le pistolet de peinture et même la synthèse sur ordinateur avec une tablette tactile », rappelle la maison de vente aux enchères Artcurial.

Marcel Marlier (1930-2011) n’a que 21 ans lorsqu’il commence sa carrière d’illustrateur de livres pour enfants chez Casterman. En 1954, l'éditeur demande à Gilbert Delahaye, auteur, et Marcel Marlier, illustrateur, de créer une héroïne féminine pour les enfants de 5 à 8 ans. C’est ainsi que naît Martine, âgée d’une dizaine d’années, qui vit des aventures ancrées dans le quotidien et à laquelle les petites filles de l’époque vont rapidement s’identifier. 

Martine reflète alors l’état d’esprit enthousiaste du baby-boom. Toujours souriante et avide d’apprendre, elle s’intéresse à tout ce qui se passe autour d’elle. Elle découvre la nature, côtoie des animaux, s’amuse avec ses amis, fait du sport et bouge sans cesse. Le talent de Marcel Marlier est de savoir comment s’adresser aux enfants : le dessin est réaliste, avec juste ce qu’il faut de détails pour valoriser les attitudes, les mouvements et soigner les décors. 

<

>


Il travaille beaucoup les couleurs, qui sont très denses, avec la même efficacité que ferait un affichiste. L’image est directe, familière et en un clin d’œil elle propose une petite aventure au jeune lecteur. Martine à la ferme, Martine à la mer, Martine prend le train : le succès est là et les titres s’enchaînent. Véritable phénomène éditorial, soixante albums vont voir le jour, au rythme d’un à deux albums par an. Plus de 65 millions d’exemplaires sont vendus en langue française et 35 millions en langue étrangère.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.