Masterisation : Le 'geste' tant attendu de Darcos et Pécresse

Clément Solym - 12.03.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - geste - Dacros - pécresse


On attend beaucoup de la réaction des ministres Valérie Pécresse et Xavier Darcos aujourd'hui, puisque l'Éducation nationale et l'Enseignement supérieur et la Recherche devraient faire un « geste » concernant la mastérisation. Centre névralgique des protestations, les deux ministères ont bien compris le problème, semble-t-il, et dans un communiqué explique qu'ils rapporteront les « avancées » dans une note de synthèse, explique Le Monde.

Alors que Xavier Darcos a fait face le premier à un vaste mouvement d'humeur du corps enseignant sur la réforme du lycée, et que le sort ne fut guère plus enviable pour la réforme de Vélarie Pécresse, personne ne souhaite subir un Waterloo pédagogique. Et surtout pas le gouvernement qui entend faire passer ses objectifs.

Ainsi, plusieurs éléments ont été mis en avant pour faire avancer quelque peu le schmilblick. On évoque, avant donc le concours, des possibilités de formation pour les masters 1 et 2, qui se dérouleraient comme suit :

En première année, 108 heures de pratique accompagnée de stage d'observation, pour 100.000 étudiants, potentiellement. En Master 2, toujours 108 heures de pratique, pour 50.000 étudiants, cette fois, suivis par un professeur référent dans l'établissement et un maître universitaire de stage. Une rémunération de 3000 € est évoquée. Et une seule...

Nous attendons dans la journée de plus amples informations.