Matthieu de Montchalin, président du Syndicat de la librairie française

Clément Solym - 19.09.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - montchalin - président - armitière


Matthieu de Montchalin, jusqu'alors vice président du Syndicat de la librairie française (SLF) a été élu président du SLF lors d’un conseil d’administration organisé à Bordeaux dimanche 18 septembre.

Le patron de l’Armitière de Rouen succède à Benoit Bougerol et a été élu devant Renny Aupetit, fondateur du Comptoir des mots à Paris. C'est la première fois que deux candidats se présentaient pour le poste. Officiellement, le mandat de Benoît Bougerol avait pris fin en mai dernier.

Le SLF avait, le mois suivant, lors de son assemblée générale, fait valoir une volonté commune d'appréhender l'évolution numérique du livre. (voir notre actualitté)


« Nous sommes très contents et très fiers de cette nomination. On espère que Matthieu de Montchalin va faire avancer des dossiers, notamment le prix des livres et le numérique », a sobrement commenté la librairie l'Armitère.

Matthieu de Montchalin exerce depuis plusieurs années des fonctions au Syndicat de la Librairie Française (SLF).  Après des études de commerce (EDEC, Lille), sa carrière de libraire a commencé au Groupement des Librairies Clé, en 1992 où il est resté jusqu'en 1996, date de son arrivée à la librairie l'Armitière à Rouen qu'il dirige depuis.

Nous attendons plus d'informations sur cette élection et les changements de postes prochainement.

À l'occasion du Salon du livre de Paris, Matthieu de Montchalin, alors vice-président du SLF, s'était exprimé sur la question numérique. D’abord, le nombre de livres numériques disponibles va augmenter massivement, et à ce titre le rôle de médiateur assuré par le libraire sera de plus en plus important. « Nous [les libraires] n'inventerons aucune solution technique, mais nous n'avons peur d'aucune solution technique », assure-t-il. (voir notre actualitté)

Crédit photo : paris-normandie.fr

Dans un communiqué, le SLF précise que son Conseil d’administration a également procédé au renouvellement de plusieurs postes du Directoire au sein duquel siégeront désormais :
  • Ariane Tapinos (librairie Comptines – Bordeaux),
  • Michel Paolasso (librairie Lorguaise – Lorgues),
  • François Maillot (La Procure – Paris),
  • François-Régis Sirjacq (librairies Chapitre),
  • Benoît Bougerol (la Maison du Livre – Rodez)
  • Xavier Moni (Comme un Roman – Paris)
Par ailleurs, les libraires suivant rejoignent au sein du Directoire Matthieu de Montchalin :
  • Françoise Charriau (Passages – Lyon),
  • Christian Gautier (le Passage – Alençon),
  • Georges-Marc Habib (l’Atelier – Paris),
  • Christian Thorel (Ombres blanches – Toulouse)
  • Jean-Marie Sevestre (Sauramps- Montpellier et Alès)
« Les élus du SLF ont réaffirmé les deux axes prioritaires de l’action collective des libraires : l’amélioration urgente de la situation économique des librairies et l’élaboration d’un modèle de distribution numérique ouvert au plus grand nombre de librairies et véritablement concurrentiel par rapport aux modèles proposés par Apple, Amazon et Google », précise également le communiqué.