Mort de l'écrivain espagnole Ana Maria Matute à l'âge de 88 ans

Louis Mallié - 25.06.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Ana Maria Matute - Mort - Prix Cervantes


L'auteure espagnole Ana Maria Matute est morte hier à l'âge de 88 ans à Barcelogne, a annoncé sa maison d'édition, Planeta. Née en 1925 dans la même ville, elle avait reçu le prix Cervantes, plus haute distinction de la littérature hispanophone, en 2010. 

 

 

 

Âgée de 11 ans au début de la guerre civile (1936-1939) qui a mené Franco au pouvoir, Ana Maria Matute fait partie de cette génération d'écrivains espagnols marquée par la misère et les contraintes de la dictature. Elle a publié son premier roman Los Abel en 1948, alors âgée de 23 ans. 

 

Mais si Los Abel est bien sa première œuvre publiée, la femme de lettres, d'une précocité déconcertante avait déjà écrit un roman intitulé Pequeño teatro à l'âge de 17 ans. Sorti en librairie en 1954, il avait alors obtenu le prix Planeta.

 

Lauréate de nombreuses autres distinctions littéraires, elle avait reçu le Prix national des Lettres espagnoles en 2007, et avait été, onze années auparavant, la troisième femme en 300 ans à entrer à l'Académie royale espagnole des Lettres, après les écrivains Carmen Conde, et l'historienne Carmen Iglesias.   

 

Le mois dernier, elle avait déclaré avoir achevé son dernier roman qui devrait donc paraître à titre posthume, en tant que testament littéraire. (via El Mundo)