Les manuels numériques sont peu à peu adoptés par les structures institutionnelles : le ministre de l'Éducation de la Communauté forale de Navarre, Jose Iribas, en visite au Centre pour l'Innovation et la Compétitivité (CIC) de Virgen del Camino, a souligné la nécessaire adoption des technologies de l'information et de la communication par les structures éducatives.

 

Jose Iribas n'a pas tari d'éloges sur le programme-cadre mis en place par le CIC, « toujours en tête quand il s'agit de préparer le futur ». Le CIC de Virgen del Camino collabore avec trois programmes de formation des îles Canaries, de Galice et de Murcie, qui visent à promouvoir et à fournir un apprentissage des applications pédagogiques du numérique.


 

The future of books

 

 

« Les technologies de l'information et de la communication sont en train d'occuper une place centrale dans les classes » a poursuivi Iribas. Il a rappelé, c'est de bonne guerre, l'engagement du gouvernement dans ces initiatives, avec de régulières subventions versées aux différents centres de formation.

 

Les responsables du centre ont fait part de leurs observations, qui insistent sur le chemin qu'il reste à accomplir : « l'efficacité des ordinateurs et des projecteurs n'aboutit pas toujours à une utilisation innovante et optimale des ressources », qui s'explique bien évidemment par une méconnaissance de la pédagogie multimédia, carence que les formations se proposent justement de combler. En l'absence d'apprentissage et de contenu, fournir un ordinateur aux enseignants « est une dépense quasi inutile » ont même déclaré les organisateurs.

 

Les programmes de formation du Centre pour l'Innovation et la Compétitivité s'inscrivent dans une perspective européenne : le centre de Pampelune collabore ainsi avec plusieurs structures de formation en Espagne, Allemagne, France et Suisse.