medias

Néologismes informatiques et paraphrases.

Clément Solym - 05.12.2007

Patrimoine et éducation - Scolarité France - néologismes - terminologies - informatiques


Nos confrères de news.fr viennent de mettre en ligne un article sur les nouvelles terminologies informatiques en version française. Ainsi on apprendra par exemple que les smartphones devraient être rebaptisés « terminaux mobiles de poche », ou bien encore que les HD-DVD (ou Blu-ray si vous préférez) seraient traduits en bon et académique français par « disques numériques polyvalents ». C’est vrai que DVD haute définition ça manque de panache et de raffinement….

Cela dit rassurez-vous, vous pourrez continuer à dire Blu-ray et smartphones, pendant quasiment un an. C’est le temps moyen de la procédure pour valider un néologisme en France. Ben oui, il faut faire passer la proposition par la Commission générale de terminologie et de néologie mais aussi par l’Académie française.

Bon je raille, je raille mais il est quand même très important de défendre notre langue et de la faire évoluer si on ne veut pas la voir mourir un jour. Cela dit on peut déplorer un certain manque d’imagination ou des paraphrases un peu trop lourdes pour la discussion. J’en veux pour exemple le « chat » renommé dans un premier temps « causette », puis « dialogue en ligne ». Des termes liés à l’informatique certes, mais n’est-il pas possible d’introduire un peu de poésie que diantre !

Faire perdurer la langue est une très noble cause, Messieurs des commissions, mais faire perdurer le plaisir de parler français, de savourer les mots, l’est encore plus.

Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre : pamphlets...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782081262331

Tourner La Page

Le capitalisme financier a précipité le monde dans la crise. Les marchés, toujours indomptés, multiplient les déflagrations économiques. Le néolibéralisme paralyse la marche du progrès social. Les pays émergents contestent la suprématie occidentale. Un vent de démocratie souffle sur les pays arabes, et pendant ce temps, en Europe et en France, tout continue comme avant. En dépit de l'impact destructeur de la crise sur nos vies, en dépit des responsabilités des marchés financiers, les élites intellectuelles, politiques , médiatiques et économiques justifient que la facture soit payée par les peuples. Il faudrait sacrifier ce qui subsiste de nos services publics et de nos solidarités. Le discours sur les " contraintes imposées par la mondialisation " sature le débat politique, finissant par convaincre nos concitoyens que le seul choix est d'indiquer dans quel ordre ils acceptent d'abandonner leurs droits. Pourtant le message des peuples est limpide : ces faux choix ne sont pas seulement injustes, ils sont inacceptables. Persévérer dans cette voie alimente nourrit un rejet profond de la démocratie et la tentation d'un vote massif en faveur de l'extrême droite. Pour éviter que la politique soit exclusivement la fille de la peur, la gauche doit redonner un sens et un contenu au progrès. Ce livre propose des objectifs et une stratégie pour desserrer l'étau et reprendre la marche du progrès.

J'achète ce livre grand format à 18.30 €