Nerval, Poésies diverses, Epitaphe

Clément Solym - 25.02.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Gérard - Nerval - Poésies


Oui, aujourd’hui, je fais le choix de vous proposer un texte que l’on n’a pas l’habitude forcément de lire tous les jours… Il s’agit de l’épitaphe que Gérard de Nerval (1808-1855) avait composée pour lui-même et qui parut bien après sa mort dans le recueil Poésies diverses (1877).

Mais, au départ, ce texte avait été inséré dans une correspondance adressée à une petite nièce de Bonaparte, la princesse de Solms. Cette épitaphe imaginée par Nerval sous la forme d’un sonnet apparaît beaucoup plus sobre et apaisée que les poèmes des Chimères. Elle exprime un mode mineur où la sérénité se mêle à une forme de désinvolture affectée, le désenchantement d’une existence qui s’en va.