Niels Bohr, l'homme de la mécanique quantique

Clément Solym - 07.10.2012

Patrimoine et éducation - Patrimoine - mécanique quantique - niels Bohr - anniversaire


Il est peut-être un peu moins connu qu'Albert Einstein, mais son incidence dans le domaine de la mécanique quantique n'est pas moindre. Aujourd'hui, Niels Bohr est mis à l'honneur de ce dimanche matin radieux, avec un doodle, ces petits dessins qui égayent la page d'accueil du moteur de recherche. 

 

 

 

De son nom complet, Niels Henrik David Bohr, n'est pas vraiment un modèle de littéraire, bien au contraire : prix Nobel de physique en 1922, ce physicien danois n'est pas le premier venu dans le secteur. Son ouvrages, Physique atomique et connaissance humaine, réédité en 2008, chez Gallimard, approche et vulgarise les questions qui ont occupé sa vie. 

 

Si Niels Bohr (1885-1962) a introduit en physique des changements aussi profonds que ceux qui avaient accompagné la naissance de la science moderne de la nature au XVIe et au XVIIe siècle, c'est parce que, physicien, il est aussi philosophe. Le rôle fondamental qu'il joue dans la formation de la théorie quantique entre 1913 et 1927 le conduit en effet à proposer, avec la notion de " complémentarité ", une interprétation nouvelle des concepts d'objet et de phénomène qui transforme la conception générale de la science et qui anticipe sur de nombreux aspects de l'épistémologie contemporaine. 

 

L'œuvre de Bohr s'attache à penser cette révolution dans les principes de la philosophie naturelle tels que Kant les avait définis et tels que la tradition de la physique allemande du XIXe siècle les avait soumis à un débat constant : qu'est-ce qu'une représentation, comment s'assurer de la cohérence d'un énoncé et de la vérité d'une théorie physique, qu'est-ce que la réalité d'un processus ? Dans ces textes capitaux - notamment ceux des discussions avec Einstein -, les difficultés formelles de la physique atomique ne sont pas disjointes des paradoxes qu'elles impliquaient, aux yeux de Bohr, dans les domaines du langage, de la théorie de la connaissance et des sciences humaines.

 

Ce jour, Google célèbre donc le 127e anniversaire de sa naissance. Et pour la petite histoire, l'anecdote fameuse, c'est cet échange avec Einstein que la postérité a retenu, entre les deux hommes de sciences. Les deux hommes se disputaient autour de question sur la physique quantique. À un moment donné Einstein, excédé, jeta à Niels Bohr : « Dieu ne joue pas aux dés ! », ce à quoi Bohr répondit : « Qui êtes-vous Einstein, pour dire à Dieu ce qu'il doit faire ! » (voir Wikipedia

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.