Numériser les documents déclassifiés de la CIA, plutôt que de les imprimer

Cécile Mazin - 02.02.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - documents secrets - CIA USA ebooks - numériser fichiersc


Dix millions de pages, documents anciennement classifiés par la CIA, n’ont encore jamais été consultés. Michael Best a décidé de prendre la situation en main. « Il est temps de changer cela », explique-t-il sur Kickstarter. Son projet porte ni plus ni moins que sur la simplification d’accès aux documents d’archives, aujourd’hui déclassifiés.

 

 

 

Trouver une information n’est pas simple : y accéder est pire encore. À ce jour, les chercheurs tentent de trouver une solution pour connecter la base de données contenue sur les serveurs de la CIA. Mais si ces informations existent bel et bien et sont disponibles pour le public, elles ne sont pas encore en ligne. 

 

Or, pour qui veut obtenir des renseignements, il faut aller dans un bâtiment fédéral sécurisé, et se brancher sur l’un des quatre ordinateurs. La CIA elle-même reconnaît que les conditions ne sont pas idéales, et peuvent présenter des obstacles pour les chercheurs. Et bien entendu, aucun document numérisé ne peut être enregistré : il faut tout imprimer. 

 

En tout 700.000 fichiers et 11 millions de pages. Et si pour l’heure la CIA fournit le papier et l’encre, cela pourrait ne pas durer... Pour aller au plus simple, l’idée est de numériser la base de données et de télécharger tout cela, rendre les documents accessibles en PDF et format Kindle.