Offre d'emploi : l'Académie française recherche des candidats pour son Dictionnaire

Antoine Oury - 18.06.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - academie francaise dictionnaire - academie francaise emploi - academie francaise agrege


L'Académie française diffuse une offre d'emploi adressée aux enseignants fonctionnaires, agrégés de lettres modernes ou classiques, affectés dans l’enseignement secondaire (en activité ou en disponibilité). Le poste consistera en un travail sur la rédaction du tome 4 de la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie, avec un lieu d'exercice au Palais de l’Institut de France.

Paris  Academie Francaise


L'Académie française recherche un ou une agrégée de lettres modernes ou classiques, affecté·e dans l’enseignement secondaire (en activité ou en disponibilité). Le candidat ou la candidate choisi·e sera en détachement, au service du Dictionnaire de l’Académie française, pour une durée de trois ans (sur la base d’un contrat renouvelable annuellement), reconductible pour une nouvelle période.

À partir du 1er septembre 2020, il s'agira d'assurer des « recherches lexicographiques et documentaires dans le cadre de la préparation du tome 4 de la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie », notamment la révision du texte de l’édition précédente (1935) et la rédaction de projets d’articles soumis à la Commission du Dictionnaire.

Entre autres missions, signalons d'ailleurs :
 

Participation à des actions pédagogiques menées par l’Académie française : préparation de visites patrimoniales du palais de l’Institut et de rencontres avec des élèves (à partir des classes de 6e) ou des étudiants, conception et conduite d’ateliers linguistiques ; collaboration à la création d’outils pédagogiques.


Parmi les compétences requises pour se porter candidat, évidemment, la capacité à « rédiger avec clarté, concision et élégance, en se conformant à l’esprit du Dictionnaire de l’Académie et en respectant les contraintes formelles qui lui sont propres »...
 
Il est possible d'envoyer sa candidature à l'Académie française avant le 1er juillet prochain. La fiche de poste est à cette adresse.


Photographie : Snaaaax, domaine public


Commentaires
correction du courriel précédent , quant à la forme. je ne suis pas "digital native" i.e enfant du numérique

Le choix de l’Académie pour le genre de COVID-19, est très contesté y compris dans les justifications avancées, et surtout le fait qu’elle traite d’une désignation qui n’est qu’un code alphanumérique, alors qu’elle aurait dû proposer un vrai mot français pour s’exprimer en français (virose, coronavirose…).

La Société d’étude des langages du politique a publié une étude de la question.

https://selp.eu  et https://selp.eu/figures/le-ou-la-covid-19-les-reflexions-dange-bizet/

Si l’argument est de suivre le choix des Canadiens, alors il faut dire qu’il faut aussi changer le genre de plusieurs autres anglicismes « une Job » sur le modèle de « une robe » (mais que faire de « globe », « lobe »…),
correction de la forme d'un message antérieur:

On peut s’étonner que ActuaLitté utilise, dans une offre d’emploi à l’Académie, l’écriture dite inclusive, fermement condamnée par l’Académie, qui ne dit pas que des bêtises.

I do apologize
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.