medias

“On rase tout, tout le monde sur la plage” : Marguerite Duras, redémarrer le monde

Victor De Sepausy - 09.05.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Marguerite Duras archives - casse tout recommence - redémarrer monde Duras


En 1969, Marguerite Duras se fit réalisatrice pour adapter son roman Détruire, dit-elle, au cinéma. Paru chez Minuit la même année, en mars, le livre raconte un quatuor autour de relations comme toujours complexes. « J’ai voulu montrer un monde plus tard, après Freud, un monde qui aurait perdu le sommeil », expliquait la romancière. 

Marguerite Duras
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

« Dans cet hôtel à l’orée de la forêt, trois clients qui ne se connaissent pas, silencieux, solitaires : Élisabeth Alione, Max Thor qui la regarde, et Stein qui regarde Max Thor. Plus tard viendront Alissa Thor, puis Bernard Alione... Fulgurant comme l’amour, silencieux comme la mort, grave comme la folie, âpre comme la révolution, magique comme un jeu sacré, mystérieux comme l’humour, Détruire dit-elle ne ressemble à rien », racontait alors l’éditeur.

Le film compte Catherine Sellers, Henri Garcin et Michael Lonsdale, et Duras se prêta, durant le tournage, à une interview. Une approche qu’elle détaille comme un grand revers de manche, pour tout balayer. 

« Je suis pour qu’on ferme toutes les universités, toutes les écoles, profondément. On recommence tout. Le départ à zéro. Je suis pour qu’on oublie l’Histoire. L’Histoire de France, l’Histoire du monde. Complètement. Qu’il n’y ait plus aucune mémoire de ce qui a été vécu. C’est-à-dire de l’intolérable. Sur tous les fronts, sur tous les points. Tout casser », retranscrit l’INA.

Si le livre et le film évoquent ces relations douloureuses, où il devient impossible de communiquer, de partager, l’autrice revendique une sorte de reboot du monde : « On rase tout et on met tout le monde sur la plage. C’est ce que je voudrais. Tout le monde sur la plage. On casse tout et on recommence. »


 

On peut également retrouver l'ensemble du documentaire, dont est extraite cette séquence avec Duras : 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.