Paris-Dauphine : Pécresse compte vérifier la légalité de l'augmentation des frais

Clément Solym - 03.02.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - paris - dauphine - augmentation


Pour la rentrée 2010 l'université de Paris Dauphine compte augmenter les droits d'inscription d'un quart de ses 80 masters par quinze.

Selon l'université, il s'agit de trouver les moyens financiers de soutenir une « ambition internationale » pour ses diplômes. Ainsi, les frais d'inscription pourraient passer de 231 euros à quelque chose compris entre 1 500 et 4 000 euros suivant les ressources de la famille. Les étudiants boursiers en seraient toujours exonérés.

Ce qui permet à Paris Dauphiné d'augmenter ses frais d'inscriptions sur certains de ses diplômes est son statut de Grand établissement. Elle a donc toute latitude pour fixer les frais d'inscription en ce qui concerne les filières pour les « diplômes d'établissement ». Par contre elle ne peut pas modifier les frais d'inscriptions des filières pour les « diplômes nationaux ».

En 2008, Paris Dauphine avait déjà tenté d'augmenter ses frais d'inscriptions pour les filières conduisant vers des « diplômes nationaux ». La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, avait alors saisi le Conseil d'État, et l'augmentation avait été annulée.

En ce qui concerne l'augmentation pour la rentrée prochaine, Valérie Pécresse a déclaré : « Je n'ai pas encore la délibération qui a été prise par le conseil d'administration de Paris-Dauphine, mais en fonction du contenu de cette délibération, je jugerai de sa légalité au regard de l'avis [de 2008] rendu par le Conseil d'État ».