Pécresse: 200 € pour 'récompenser l'effort et le mérite'

Clément Solym - 19.09.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - prime - mérite - Pécresse


Alors qu'il n'y a pas si longtemps, Valérie Pécresse souhaitait leur faire contracter un prêt dont le taux de remboursement serait laissé à la discrétion des organismes bancaires, voilà que désormais l'université sera un vecteur de méritocratie.

En effet, pour contrer les impopulaires médailles de Xavier Darcos, la ministre remettra 200 € de prime aux lycéens qui décrocheront une mention bien au bac, durant tout le premier cycle de leur scolarité universitaire, soit trois ans.

« Dans notre système universitaire, il y a une forme de sélection par l'échec : un étudiant sur deux va échouer avant la fin de l'année universitaire et ce taux, nous ne l'acceptons pas », déplore-t-elle.

Ainsi, cette bourse sera « une transition beaucoup plus accompagnée entre le lycée et la première année d'université » qui permettra de « lutter contre le phénomène d'échec ». Elle sera également versée aux « 5 % des meilleurs étudiants de licence, ou de BTS ou d'IUT. Afin de permettre à ces étudiants méritants de faire leur cursus de Master ».

Cette prime qui vise à pallier les échecs scolaires post-bac, s'accompagne de différentes mesures portant sur le logement, mais également la mise en place d'un portail « testé dans 12 académies cette année », et qui permettra aux nouveaux étudiants d'avoir un lien avec leur futur établissement.