Pécresse : du dialogue, toujours, mais surtout un nouveau texte

Clément Solym - 19.02.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - Pécresse - dialogue - universités


C'est au Sénat que la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, que l'on ne cesse tous deux d'enterrer à tour de bras, a affirmé qu'un nouveau texte arriverait « dans les semaines qui viennent ».

Il sera le fruit de la réflexion de la médiatrice nommée, celle qui devait servir à « lever tous les malentendus dans la communauté universitaire ». Celle-là même que Sauvons La Recherche avait refusé de rencontrer, d'ailleurs.

Le sénateur UMP, Alain Gournac, a quelque peu tendu la perche à Valérie Pécresse, pour la sortir du bourbier de ces dernières semaines de protestation, cette dernière ajoutant que sa démarche a « toujours mis son action sous le signe du dialogue ». À n'en point douter...

Claire Bazy-Malaurie, la médiatrice, donc, « avait pour mission de lever tous les malentendus dans la communauté universitaire » rapporte l'AFP. Dans ce contexte, une valeur sûre sera respectée pour le nouveau texte et pour ceux qui redoutaient la perte de leur indépendance, qu'ils se rassurent : « le principe de l'indépendance des enseignants-chercheurs sera la pierre angulaire », a affirmé la ministre.

Pour ce qui est de l'évaluation, elle a également stipulé que cette dernière n'aurait pas lieu au niveau local, pas plus qu'elle ne serait faite par les présidents d'universités.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.