Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Peillon : "Redéfinir le socle commun" des programmes scolaires

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 10.10.2013

Mi-septembre, le ministre de l'Éducation nationale était encouragé à poursuivre la réforme de la scolarité, en s'attaquant cette fois aux programmes scolaires. Les instituteurs avaient été consultés et près de 300.000 avaient pris part à une grande consultation nationale, laquelle allait servir de base à la réforme prévue pour 2015.

 

 

Vincent Peillon VIncent Montagne Sylvie Marcé

Vincent Peillon et Vincent Montagne, président du Syndicat national de l'édition

(Salon du livre de Paris 2013)

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

À cette époque, le ministère confirmait l'information, ajoutant que « le ministre a souhaité qu'une large consultation soit menée sur les programmes de l'école primaire actuellement en vigueur afin de recueillir les avis et suggestions des enseignants et des inspecteurs de l'Éducation nationale ». Pour ces derniers, il s'agissait de pointer « les principaux défauts et qualités » des actuels programmes, tout en expliquant « les éléments qu'ils souhaiteraient voir conservés [...] leurs suggestions pour les prochains programmes ».

 

Les enseignants et inspecteurs seront ravis de savoir que la réforme prévue pour 2015 vient s'étoffer d'un nouvel acteur.

 

Dans un entretien accordé au Parisien, Vincent Peillon, le ministre affirme avoir mis en place un Conseil supérieur des programmes, CSP, une instance qui sera chargée de redéfinir les programmes scolaires, pour les écoles et les collèges. Un système qui devrait aboutir à une amélioration des résultats des élèves en France. Le CSP définira « ce que les élèves doivent savoir au XXIe siècle », souligne le ministre. Et pour rendre les programmes « légitimes », c'est avec un souci de totale transparence que le CPS y travaillera « en associant des compétences universitaires, des professionnels de terrain, des spécialistes, la représentation nationale et celle de la société civile ».

 

Les résultats de la consultation lancée mi-septembre auprès des enseignants « seront versées au CSP », assure le ministre, car il reviendra aux enseignants de la mettre en place. Mais entre la consultation lancée auprès des professeurs, qui devait faire remonter depuis le terrain les nécessités, et l'intervention d'un conseil spécifique, voilà qui n'est pas des plus évident. « Les savoirs eux-mêmes et les liens entre les disciplines ont évolué. Les contenus ne peuvent plus être pensés uniquement discipline par discipline. Ils doivent être articulés avec le socle, l'évaluation des élèves, la formation des professeurs », estime cependant Vincent Peillon. 

 

Que "les enfants puissent s'approprier les programmes"

 

Car, si les experts sont « indispensables » pour établir les programmes, le CSP comptera « trois députés, trois sénateurs, deux représentants du Conseil économique et social et dix personnalités qualifiées ». D'autant que le ministre avait souvent ironisé sur les programmes de 2008, affirmant qu'on ne savait pas qui les avait élaborés. Mais surtout, le CSP doit compter des députés de l'opposition pour ne pas « politiser les programmes ».

 

Cette réforme supplémentaire, qui s'ajoute à celles de 2002 et 2008, émanerait d'une demande des parents et des enseignants - et pour aller plus loin, le ministre souhaite que « les enfants puissent s'approprier les programmes ». Le CSP aura pour mission d'aborder la question de la maternelle, pour commencer, en reprenant les contenus pédagogiques qui pourraient conduire les classes pour la rentrée 2014.

 

En effet, « la grande section de maternelle devenait ces dernières années un petit CP et, chez un certain nombre d'élèves, cela pouvait créer des blocages », précise le ministre. Il y aura tout lieu de « redonner à la maternelle son statut spécifique et ses pédagogies propres ». 

 

Mais avant tout « la première tâche du conseil sera de redéfinir le socle commun (ensemble de connaissances qu'un élève doit maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire) institué en 2005 et qui a fait l'objet de critiques ». Et par extension, permettre un meilleur renseignement des élèves sur leur avenir professionnel : « Je veux que tous les élèves aient dans leur tronc commun une information sur les métiers qui existent », insiste le ministre, de sorte que les élèves puissent choisir au mieux leur orientation. 

L'édition d'audiobooks récompensée par les Excellence awards

  • Partager sur Twitter

Laure Besnier - 13.10.2017

The London Book Fair, en partenariat avec la so british Publishers Association, vient d'ajouter une toute nouvelle catégorie à leur Excellence Awards, qui récompensent l'industrie internationale du livre et ses différents métiers : des éditeurs, en passant par les libraires, jusqu'aux agents littéraires. Dans un souci de modernisation et d'adaptation aux changements que connaît le secteur, ils prévoient de récompenser désormais les audiobooks.    La Foire du Livre de Londres en 2017, ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Le nouveau prix pour l'édition d'audiobooks,...

630.000 spectateurs devant La Grande Librairie

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 13.10.2017

Hier, jeudi 12 octobre, La grande librairie présentée par François Busnel se hisse une nouvelle fois à son meilleur niveau de l’année en réunissant 630.000 téléspectateurs pour 2.7 % de PdA.     En plateau, François Busnel recevait Perrine Desproges, François Morel, Daniel Morin, Saphia Azzeddine, Isabelle Monnin, Christophe Honoré, Alexandre Jardin.  

Deuxième sélection du Grand Prix du roman 2017 de l'Académie française

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 12.10.2017

La Commission du Grand Prix du Roman de l'Académie française a établi, le jeudi 12 octobre 2017, sa deuxième sélection, en vue de l'attribution du Grand Prix du Roman, qui sera décerné le jeudi 26 octobre. Immortels à l'oeuvre - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Elle a retenu les titres suivants, présentés selon l'ordre alphabétique des auteurs :   Avant que les ombres s'effacent, de Louis-Philippe Dalembert Tiens ferme ta couronne, de Yannick Haenel Mécaniques du chaos, de Daniel Rondeau Les Vacances, de Julie Wolkenstein.

Prix de Flore 2017, deuxième sélection : ça chauffe

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 12.10.2017

Le jury du Prix de Flore a établi sa deuxième sélection mercredi 11 octobre 2017 au Café de Flore à Paris. Cette première liste comporte 5 titres.Le Prix de Flore 2017 sera décerné mercredi 8 novembre 2017. sergeymk, CC BY 2.0   Et les cinq auteurs retenus sont les suivants :  Pierre Ducrozet, L’invention des corps (Actes Sud) David Dufresne, New Moon (Seuil) Eva Ionesco, Innocence (Grasset) Marion Vernoux, Mobile home (L’Olivier) Zarca, Paname underground (Goutte d’Or) Et certains ne cachent pas leur satisfaction    Bon, eh bien le...

Interforum : Fanny Ruph nommée directrice de circuit e-commerce

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 11.10.2017

Le directeur général de la diffusion et du marketing d’Interforum, Olivier Fornaro, vient d’annoncer la nomination de Fanny Ruph, au poste de directrice de circuit e-commerce. Elle remplace Laurent Soyer, parti récemment de l’entreprise.   Fanny RUPH, avec l’équipe e-commerce, a pour principales missions : Le développement du e-commerce physique et numérique auprès des clients revendeurs pure player et des enseignes multi-canal.  La refonte du site interforum.fr et son développement en coordination avec les réseaux. La distribution et le...

Québec : Décès de l’écrivain Jean-Yves Soucy

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 10.10.2017

C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que les éditions XYZ font part du décès de l’écrivain Jean-Yves Soucy. Ce dernier était un « fidèle ami de la maison depuis plusieurs années et réviseur attitré de l’éditrice Marie- Pierre Barathon ».      Jean-Yves Soucy est né le 2 mars 1945. Après avoir occupé divers emplois un peu partout au Québec, il s’installe à Montréal au début des années 1970. Il deviendra successivement travailleur social chez les Petits Frères des pauvres, journaliste à Radio-Canada international et rédacteur à...

Cuisine et Évasion : deux coffrets cadeau de lecture numérique chez Youboox

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 10.10.2017

L’application de lecture dématérialisée Youboox prend le pari de matérialiser son offre de plus de 100 000 titres numériques sous forme de coffrets cadeaux. En ce mois d’octobre, la start-up commercialise deux coffrets cadeaux sur les thèmes Cuisine et Évasion, permettant un accès de 6 mois à la totalité de la bibliothèque. Le tout pour une quarantaine d’euros.     Une fois de plus, Youboox cherche une diversification de son modèle économique, en proposant un mode de lecture plus libre et à prix accessible. C’est dans cette démarche que la start-up a...

Cinq finalistes pour le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2017

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 09.10.2017

Les 27, 28 et 29 octobre prochains se déroulera le festival de bande dessinée Quai des Bulles, à Saint-Malo. En attendant ce grand événement du monde du 9e art, voici la liste des cinq albums toujours en course pour le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2017. Le ou la lauréate succédera à Smolderen et Clérisse, salués pour L'été Diabolik (Dargaud).   Le prix sera remis le samedi 28 octobre 2017, pendant le Festival Quai des Bulles. L'album lauréat aura le privilège d'une campagne de publicité dans le journal Ouest-France, tandis que les auteurs recevront une...

Record d'audience pour La Grande Librairie de François Busnel

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 07.10.2017

Score historique, c’est ce qu’annonce La Grande Librairie de François Busnel qui recevait ce 5 octobre un plateau d’écrivains de qualité. Au menu étaient présents Matthieu Ricard, JMG Le Clézio, Véronique Olmi, Christian Bobin et Raoul Peck.   Et les spectateurs se sont montrés particulièrement attentifs, à en croire les chiffres avancés. La grande librairie présentée par François Busnel a réalisé sa meilleure performance de l’année en réunissant 609.000 téléspectateurs pour 2,6 % de PdA, assure France 5.   Radio ou télé, La...

Le Prix des lecteurs lycéens de L'Escale du Livre 2018 garde 3 romans de la rentrée

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 06.10.2017

Il y a quelques jours, le jury du Prix des lecteurs de L'Escale du Livre 2018, créé et organisé par l’association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine, dévoilait sa sélection de 5 romans de la rentrée littéraire, en attendant la remise de la récompense en avril 2018, au moment du festival L'Escale du Livre. C'est au tour des lycéens de dévoiler leur sélection.   Depuis maintenant 2 ans, s’est crée le Prix des lecteurs Lycéens avec 2 lycées partenaires : le lycée Montesquieu de Bordeaux et le lycée Les Iris de Lormont, soit 8 classes de seconde. Parmi les...