INFOGRAPHIE – Admettons que le clown Pennywise, alias Grippe-Sou, décide d’arrêter les meurtres en série, pour se lancer dans l’animation de goûter d’anniversaire... Faut bien payer le loyer ! Ou encore que Tintin choisisse désormais de vendre ses grands reportages chez Canal + ? Alors ? 


Money!
Thomas Galvez, CC BY 2.0

 

Le site d’emploi et d’intérim britannique Adzuna avait réalisé dernièrement un petit modèle simple. Si l’on sait que rares sont les écrivains qui gagnent de l’argent, leurs personnages ne sont pas frappés des mêmes contingences. Il est même assez simple d’inventer la vie d’un milliardaire qui ferait craquer une petite étudiante avant de la convertir au SM, non ?

 

En s’appuyant sur les grands classiques – et d’autres un peu moins – de la littérature britannique, le site proposait une évaluation des revenus de certains personnages. Par exemple, Joe Gargary, dans Les grandes espérances de Dickens, combien gagne-t-il, en tant que forgeron ? Eh bien presque autant que Mr. Perry, le pharmacien de Jane Austen, dans Emma ! 

 

Petite revue des salaires de personnages littéraires, juste pour s’amuser...