Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Plus de 2000 enregistrements d'Allen Ginsberg accessibles en ligne

Antoine Oury - 19.07.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - Allen Ginsberg - Allen Ginsberg audio - Allen Ginsberg enregistrements


Le poète le plus célèbre de la Beat Generation, Allen Ginsberg, était un grand amateur des lectures publiques, performances poétiques et autres déclamations : il n'est que justice que son héritage audio soit autant mis en valeur que ses écrits. Les bibliothèques de l'université américaine Stanford ont mis en ligne plus de 2 000 enregistrements de Ginsberg, en collaboration avec l'Allen Ginsberg Estate, qui gère l'héritage et les œuvres du poète.


Allen Ginsberg
Plaque à San Francisco marquant la première lecture publique de Howl par Allen Ginsberg, à la Six Gallery
(Tito Perez, CC BY-NC-SA 2.0)


 

« Ces enregistrements représentent une somme incroyable de matériaux primordiaux à propos de la Beat Generation, avec une majorité d'entre eux datée de 1970 à 1990 », souligne Geoff Willard, spécialiste de la numérisation audio pour les bibliothèques de Stanford. Il révèle d'ailleurs que des vidéos rejoindront bientôt ces énormes archives consacrées à Allen Ginsberg.

 

L'ensemble des enregistrements est disponible au sein du catalogue SearchWorks, section « Allen Ginsberg papers, 1937-1994 ». 2 124 enregistrements sont disponibles, dont quelques perles. Les messages littéraires sur le répondeur de Ginsberg en font partie, et font notamment entendre la voix de Peter Orlovsky, poète lui aussi, qui fut l'un des amants d'Allen Ginsberg.

 

La recherche au sein des archives n'est pas des plus aisées, puisqu'il est uniquement possible de limiter la période des enregistrements. Mais le jeu de la recherche en vaut la chandelle, puisqu'on découvre de véritables perles qui permettent de mieux comprendre l'œuvre de Ginsberg et le bouillonnement artistique qu'il suscite et encourage à l'époque.

 

Comme ces sessions qui rassemblent Allen Ginsberg et Bob Dylan, en 1972 : comme d'habitude, dès qu'il s'agit de Dylan, les restrictions de droits sont de la partie, et le fichier numérisé voit son accès restreint aux États-Unis, mais un proxy pourra aisément surmonter ce type de contraintes. Certains des fichiers sont en accès libre, malgré tout.




D'autres fichiers, comme ces enregistrements de chants aborigènes, témoignent de la fascination de Ginsberg pour les arts primitifs et tout ce qui relève de l'expression directe, de l'existence débarrassée des contraintes du quotidien occidental, avec ses tabous, ses obligations et contradictions.
 

En 1995, une des dernières apparitions publiques d'Allen Ginsberg

 

Enfin, de nombreuses personnalités de la Beat Generation, croisent la route de ces archives, comme Burroughs, Timothy Leary ou Gregory Corso, à l'occasion de lectures ou non...


Rappelons que l'université Stanford a également numérisé les manuscrits et notes préparatoires de Howl, le poème culte d'Allen Ginsberg.