medias

Pour faire face aux propositions UMP, le PS propose une concertation avec les enseignants

- 22.11.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - statut - enseignants - ump


En vue de la campagne présidentielle, l'UMP affine son programme. C'est à cette occasion que le parti au pouvoir a annoncé son intention de toucher au statut des enseignants afin d'intégrer, dans les obligations horaires des heures dédiées à la concertation ou encore au suivi des élèves.

 

Pour montrer patte blanche devant les enseignants, le PS annonce, par la voix de son chargé de l'Education, Vincent Peillon, dans le Monde, une concertation avec les profs au début de l'année 2012 pour réfléchir, ensemble, à l'évolution de leur statut.

 

Selon M. Peillon, il s'agit d'aller dans une direction opposée à celle choisie par l'UMP. L'objectif poursuivi sera uniquement le « travailler mieux et différemment », précise-t-il. Cela passera par une revalorisation des salaires et une redéfinition d'un métier en pleine évolution.