Pour le centenaire d'Ulysse, James Joyce et Nora Barnacle de retour à Dublin ?

Antoine Oury - 17.10.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Ulysse James Joyce - James Joyce cendres - James Joyce Dublin


Les conseillers municipaux de la ville de Dublin, en Irlande, souhaitent voir James Joyce et Nora Barnacle, son épouse, revenir dans la ville : tous deux sont enterrés au cimetière de Fluntern, à Zurich, où ils s'étaient exilés. La ville souhaite lancer un appel solennel pour le retour de leurs restes, en espérant qu'il sera entendu par le ministère de la Culture irlandais.

James Joyce grave 3
La tombe de James Joyce, à Zurich (M S, CC BY-SA 2.0)


Pour le centenaire du livre Ulysse, en 2022, James Joyce et Nora Barnacle pourraient bien faire un voyage retour pour Dublin, la ville natale de l'écrivain. Ce lundi 14 octobre, deux conseillers municipaux, Dermot Lacey et Paddy McCartan, ont déposé une proposition pour accueillir les restes de Joyce et Barnacle à Dublin, en assurant le voyage depuis Zurich.

Joyce a grandi à Dublin, mais, dès la vingtaine, s'est empressé de quitter la ville avec Nora Barnacle, pour rejoindre le continent européen. Ils partageront leur vie entre Trieste, Paris et Zurich, au gré de leurs envies, des circonstances et surtout des deux guerres mondiales, qui influenceront leurs voyages. Fortement chargée d'Irlande et de Dublin — en témoigne Gens de Dublin, recueil publié en 1914 —, son œuvre a pourtant été écrite à l'étranger.

Cette relation difficile avec l'Irlande a laissé des traces, notamment dans la conscience collective des Irlandais : « Certaines personnes n'apprécieront peut-être pas l'idée et voudront laisser les choses comme elles sont. Joyce est une figure controversée, cela ne fait aucun doute », a admis Paddy McCartan.

Longtemps interdit, jugé obscène pour une scène de masturbation, Ulysse fait aujourd'hui partie du paysage littéraire et culturel de l'Irlande, qui célèbre même le Bloomsday, chaque 16 juin, pour saluer son œuvre et son influence mondiale.
 
Pour Paddy McCartan, le retour de Joyce est ainsi nécessaire : « L'exil était un élément clé de son écriture, mais prolonger cet exil dans la mort ? Je ne pense pas que c'est ce qu'il voulait. » D'autres tentatives pour rapatrier les cendres de James Joyce ont déjà eu lieu, rappelle The Guardian, et la réalisation du projet dépendra de l'implication du ministère de la Culture irlandais.

La James Joyce Foundation, basée à Zurich, ne s'est pas encore exprimée sur le projet.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.