Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Pour le logo de Star Wars, George Lucas voulait “quelque chose de très fasciste”

Antoine Oury - 19.12.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Star Wars logo - George Lucas Star Wars - Star Wars typo


Il y a bien longtemps... Un jeune réalisateur, George Lucas, prépare un film de science-fiction ambitieux, Star Wars. Le studio qui produit le film, 20th Century Fox, contacte l'agence Seiniger Advertising pour commander un logo et les designs de matériel promotionnel pour le long-métrage. Suzy Rice a honoré cette commande, sur les instructions de Lucas, qui pensait à une identité visuelle « intimidante »...

 

Le logo designé par Suzy Rice (via Hollywood Reporter)

 

 

Suzy Rice rencontre George Lucas dans les bureaux d'Industrial Light & Magic, sa société d'effets spéciaux : le réalisateur avait déjà refusé un certain nombre de propositions, et voulait être sûr que l'agence avait bien cerné ses attentes. Il n'y va donc pas par quatre chemins : pour Star Wars, il veut « quelque chose de très fasciste », visuellement « intimidant ».

 

Avec ces éléments, Suzy Rice planche sur l'identité visuelle du film de science-fiction : elle avait lu la nuit précédente un ouvrage sur l'art typographique germanique, qui revenait notamment sur l'approche nazie de la typographie à travers la propagande de Joseph Goebbels. Ce dernier, dans une perspective fasciste, réclamait l'uniformisation du graphisme allemand, évidemment tourné vers le passé impérial du pays et une résurgence de l'écriture gothique.

 

La designer se serait alors basée sur ses lectures pour choisir une police adéquate à l'ambiance voulue par George Lucas : Helvetica Black, dans une version modifiée, bien sûr, pour le logo ci-dessus, mais parfois utilisée telle quelle dans le matériel promotionnel du film. La police d'écriture créée par le Suisse Max Miedinger (Haas Type Foundry) en 1960 y apparaît aux côtés de la police Futura, conçue par Paul Renner entre 1924 et 1927.

 

 

 

Suzy Rice a déclaré en 2011 avoir choisi Helvetica dans une perspective d'« esthétique fasciste », ce qui avait provoqué un tollé dans le monde des dessinateurs de caractères et de graphistes : Helvetica faisait en effet référence à Akzidenz Grotesk, une police de caractères sans empattements créée en 1896 et qui, à cette époque, s'éloignait justement des canons gothiques pour se diriger vers une police d'écriture plus lisible et internationale.

 

La polémique a duré des années, et Rice elle-même s'est expliqué à plusieurs reprises, en soulignant bien qu'elle savait pertinemment que Helvetica n'avait rien de fasciste, mais que son utilisation pour le logo lui semblait provoquer ce que Lucas recherchait.

 

Si le scénario de la saga Star Wars évoque de manière très claire le totalitarisme et fait référence à plusieurs reprises à l'idéologie et à l'esthétique fasciste, difficile d'associer aujourd'hui le logo du film avec le fascisme, d'autant plus qu'Helvetica est aujourd'hui l'une des polices les plus célèbres du monde.

 

via The Hollywood Reporter