Près de 28.000 documents des archives de Gabriel García Márquez en ligne

Antoine Oury - 12.12.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Gabriel García Márquez archives - archives garcia marquez - Gabriel García Márquez harry ransom center


Le Centre Harry Ransom, au sein de l'université du Texas, à Austin, est l'un des lieux les plus importants en matière de conservation du patrimoine aux États-Unis. Il annonce aujourd'hui l'ouverture des archives numérisées de l'écrivain colombien Gabriel García Márquez, soit 27.500 documents, des brouillons aux manuscrits en passant par les scénarii et les photographies.


Capture d'écran YouTube
 
 

En novembre 2014, le Harry Ransom Center annonçait l'acquisition des archives de Gabriel García Márquez, soit des centaines de lettres, dont certaines adressées à Graham Greene, Milan Kundera, Julio Cortázar, Günter Grass ou encore Carlos Fuente, mais aussi des manuscrits, tapuscrits et autres brouillons sur lesquels furent jetées les premières lignes des œuvres de l'auteur colombien.

 

Acquises pour quelque 1,9 million €, ces archives avaient provoqué un petit scandale au moment de l'achat par l'université texane, Rodrigo García Márquez, fils de l'écrivain, déplorant que la Colombie n'ait pas fait d'offre pour acquérir ce patrimoine littéraire et national. Peut-être qu'un don aurait été plus simple...

 

Quoi qu'il en soit, le Ransom Center a mené les travaux de numérisation et ouvre aujourd'hui les archives en ligne de Gabriel García Márquez : on y retrouve les manuscrits originaux, en espagnol, de dix livres de l'écrivain, mais aussi 2000 lettres, le brouillon du discours de réception du Prix Nobel en 1982, mais aussi une quarantaine d'albums de photographies qui couvrent une bonne partie de son existence.
 

Plongée inédite dans les archives
de Gabriel Garcia Marquez

 

On découvrira également les cahiers dans lesquels Márquez référençait quelques-uns des articles qui portaient sur lui ou sur ses œuvres, ainsi que les machines à écrire et ordinateurs sur lesquels il a conçu ses œuvres — indisponibles sous forme numérique, bien sûr.

 

Les archives sont accessibles sur le site du Ransom Center : rendez-vous en bas de la page, sous le bouton « Browse », pour flâner dans les différentes catégories.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.