Promenades littéraires autour de la Gaule romaine et mérovingienne

Cécile Mazin - 06.10.2014

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Saint-Germain-en-Laye - musée archéologie - promenade littéraire


Le musée d'Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye organise régulièrement des promenades littéraires en Gaule romaine et mérovingienne. Par la lecture de textes d'auteurs tels qu'Ovide ou Sénèque, dans les salles des collections gauloises du musée, le conférencier fait entrer en résonance les objets qui témoignent du passé et les mots de ceux pour qui ces objets représentaient le présent.

 

 

 

Les auteurs antiques font souvent référence à des objets, ou encore à des traditions, dont nous avons du mal à nous imprégner aujourd'hui, si bien que les œuvres peuvent nous paraître lointaines. D'où l'avantage d'avoir sous les yeux, en même temps que nous lisons leurs œuvres, des objets contemporains aux auteurs, et des explications de ce qu'était la vie à leur époque.

 

C'est ce que propose le musée d'Archéologie nationale – Domaine national de Saint- Germain-en-Laye, à travers ses visites appelées « promenades littéraires en Gaule romaine et mérovingienne ».

 

Par la lecture de textes choisis, dans les salles des collections gauloises du musée, le conférencier fait entrer en résonance les objets qui témoignent du passé et les mots de ceux pour qui ces objets représentaient le présent. Prévues pour une durée d'une heure, pour un public adulte et adolescent à partir de 11 ans, ces visites proposent ainsi d'illustrer les œuvres littéraires grâce aux collections du musée, afin de mieux les comprendre.

 

Ces visites littéraires se déclinent en deux approches. D'abord, c'est la Gaule romaine qui est dévoilée à travers le regard d'auteurs antiques comme Sénèque, Lucain, Lucrèce, Ovide, Ausone, Juvénal, Tibulle, Martial ou encore Pétrone. Ou bien les hommes de lettres qui décrivent la vie quotidienne et les mœurs à l'époque de la Gaule mérovingienne : il s'agit de Sidoine Apollinaire, Agathias, Priscus, mais aussi Marculfe.

 

Ces évocations vivantes et rigoureuses, servies par des traductions fidèles, introduisent à la littérature antique romaine et mérovingienne. Par ce biais, les visiteurs découvrent les pratiques et les croyances de l'époque, aussi bien que l'humour, la mode et les secrets de beauté... En bref, c'est tout ce qui faisait le quotidien des ces auteurs qui est dévoilé, permettant ainsi une juste interprétation de leurs œuvres. 

 

Le prochain rendez-vous se déroulera le 18 octobre, à 15h45. Le coût est de 4,5 € par personne.