Qioz : apprendre l'anglais, l'espagnol ou l'allemand en musique ou séries

Victor De Sepausy - 13.05.2019

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Qioz IDF - Humensis formation éducation - apprendre langues étrangères


La semaine dernière, le Conseil régional d’Île-de-France dévoilait sa plateforme Qioz, solution de formation pour les Franciliens désireux d’apprendre des langues étrangères. Avec la perspective de faire de l’IDF une région multilingue à l’horizon 2022. 


 
Qioz est gratuit d’accès, pour toute personne de la région, âgée de plus de 15 ans. Identification, connexion et en avant la musique : la plateforme accompagne l’internaute à travers différents objectifs, allant de la rédaction d’un CV à un entretien d’embauche en langue étrangère, en passant par des découvertes. 

Qioz dispose de trois langues, anglais, espagnol et allemand, que l’on peut ainsi apprendre gratuitement. Le tout soutenu par une campagne de communication massive : l’important est de faire, mais plus encore de faire savoir…
 


Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le message a été finement travaillé : 
 


Bien entendu, plusieurs perspectives sont à l’œuvre, comme les Jeux olympiques de 2024 — disposer d’un bassin de population plus familier des grandes langues internationales ne serait pas un luxe. Reste alors à ajouter le chinois, et très certainement Qioz diversifiera prochainement ses outils. En s’appuyant sur des extraits de films et de séries télé, Qioz vise avant tout les adeptes du streaming, et ceux qui pourraient se laisser tenter.

Or, derrière cette plateforme d’apprentissage gratuit, on retrouve le groupe éditorial Humensis, qui a remporté le marché public, en collaboration avec des start-up EdTech. 

Pour le groupe, il s’agit là d’une accélération de la transformation numérique sur les secteurs tant de l’éducation que de la formation — et le digital, à ce titre, représente près de 15 % de l’activité globale d’Humensis. 

« Le projet Qioz s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de développement et porte l’action de nos collaborateurs au quotidien : l’innovation technologique est placée par Humensis au service de la société de la connaissance » assure Frédéric Mériot, directeur général d’Humensis, dans un communiqué. On pourra essayer l'outil à cette adresse.

D’ailleurs, depuis la création en 2016 de la structure, fruit de la fusion de Belin et Presses Universitaires de France (les fameux Que sais-je ?), l’entité œuvre tout particulièrement dans la diffusion des savoirs. Ainsi, ont été récemment conçues deux nouvelles collections autour de l’Histoire et des Sciences, portée par deux nouvelles maisons d'édition — exigence scientifique et accessibilité en fer de lance. 
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.