Quand Boris Johnson récite l'Iliade devant des Australiens médusés

Victor De Sepausy - 26.12.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Boris Johnson - Melbourne festival auteurs - Homère poème grec


À l’époque, il n’est pas encore artisan du Brexit, mais maire de Londres. Et durant cet entretien qui se déroulait à Melbourne pour le festival des auteurs, Boris Johnson fit sensation. L’actuel Premier ministre britannique, au mois d’août 2013, faisait état de sa passion pour l’Iliade en déclamant des vers en grec ancien. 


 

Exhumée des archives de la Toile, cette vidéo fait sensation : filmée pour le compte de ABC Show, Big Ideas, ce passage en Australie de celui qui était alors maire de Londres pouvait en effet faire sensation. Une minute de récital en grec ancien, provoquant un débat sur Twitter qui n’a pas manqué de se nourrir de polémiques vides et stériles. 
   


L’extrait ne rend pas hommage à l’homme politique, qui en réalité a déclamé pendant près de trois minutes, mettant le ton et la gestuelle — à défaut de la prononciation rythmée typique de la poésie grecque. On lui pardonne volontiers les dactyles et les spondées, l’hexamètre est toujours plus compliqué à rendre sans un tambourin. On peut retrouver la vidéo dans son intégralité ici.

 
Le choix de cette récitation vient de ce que le maire — romancier, universitaire, journaliste — faisait part de ses influences littéraires. Depuis, le débat politique et l’analyse linguistique mêlés font état des talents oratoires de Johnson. Mais son admiration pour la culture antique, et celle de Grèce en particulier, remonte à bien des années, et il ne manque pas d’en faire part quand il le peut. 

Quant à la réapparition de la vidéo de 2013 sur les réseaux, elle restera un mystère… Les internautes se seront en tout cas bien amusé.


Commentaires
Ça faisait moins de mal aux gens de réciter l'Iliade que de déclencher le Brexit à coups de mensonges massivement diffusés. Johnson peut se passionner sincèrement pour les héros de l'Iliade, il n'est gère à leur hauteur. Quel gâchis !
Bravo l’artiste et au diable la cohorte des râleurs
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.