medias

Pas moins de trente-quatre lettres de Baudelaire seront dispersées à l’occasion d’une vente qui se tiendra ce 4 novembre. La maison Osenat proposera plusieurs lots dont le clou est celle adressée à Narcisse Ancelle. Entre 60 et 80.000 € pour acquérir la Lettre du suicide...

 


 

Il faut se souvenir que Charles Baudelaire est orphelin, et que les relations avec son beau-père ne sont pas des plus reluisantes. Depuis septembre 1844, le poète qui est âgé de 23 ans est placé sous tutelle par sa mère. Quand il adresse ce courrier le 30 juin 1845, c’est tout son désarroi que le jeune homme dévoile. 

 

Il annonce en effet son projet : « Il faut donc que je vous explique mon suicide... » Il mettra en effet à exécution son idée, en juillet de la même année, d’un coup de couteau – qui n’aura évidemment pas l’effet escompté. En revanche, il sera recueilli par sa maîtresse, Jeanne Duval, dont il exhibe toute la passion qu’elle lui inspire.

 

Quand mademoiselle Jeanne Lemer vous remettra cette lettre, je serai mort. – Elle l’ignore. – Vous connaissez mon testament – sauf la portion réservée à ma mère, mademoiselle Lemer doit hériter de tout ce que je laisserai après paiement fait par vous de certaines dettes dont la liste accompagne cette lettre. Je meurs dans une affreuse inquiétude – rappelez-vous notre conversation d’hier. – Je désire, je veux que mes dernières intentions soient strictement exécutées. – Deux personnes peuvent attaquer mon testament, ma mère et mon frère – et ne peuvent l’attaquer que sous le prétexte d’aliénation mentale – mon suicide ajouté aux désordres divers de ma vie ne peut que les servir pour frustrer mademoiselle Lemer de ce que je veux lui laisser.

 

Il fait part de son chagrin, de la vie que sa mère lui a empoisonné et se raconte bien volontiers et totalement à Narcisse Ancelle, qui fut tout à la fois son tuteur, agent littéraire et confident, comme on le lit. Il avait d’ailleurs été le notaire de son père. Quand Baudelaire fut frappé d’hémiplégie et de confusion mentale, Ancelle se déplaça jusqu’à Bruxelles pour s’occuper de lui.  



 

 

Parmi les autres pièces, on peut retrouver une édition originale des Fleurs du mal, ou encore la traduction des Histoires extraordinaires de Poe. 
 

Ce robot-Rimbaud écrit des poèmes,
inspiré par une image


Plusieurs des lettres sont adressées à ses contemporains et proches poètes, mais l’on découvrira également des coupures de presse avec des notes autographes, où il fait part de ses rancœurs diverses.




Commentaires

Pourquoi les disperser ?

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.