Quand Google sera traducteur officiel du ministère d'Albanel

Clément Solym - 07.06.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Google - Albanel - traduction


C'est BiblioFrance qui nous a attiré l'attention sur un détail particulièrement comique et révélateur d'un mal-être que l'on qualifierait volontiers de sidérant...

En effet, pour le 1er juin 2008, le ministère de la Culture annonçait dans un « Avis d'appel public à la concurrence (procédure adaptée) » (voir le PDF), qu'il recherchait un traducteur pour ses domaines culture.fr et culture.gouv.fr. Grand bien leur en fasse, à l'heure de l'Europe, il faut brasser les langues. Et le choix d'un système automatisé avec les risques qu'il comprend laisse tout de même une marge d'erreur minime a-t-on dû se dire.


Et puis, effectivement, RGPP aidant, les mesures budgétaires font que l'on doit économiser plus pour dépenser moins. Alors aux diables le Syndicat national de traducteurs et autre Association des traducteurs littéraires de France. Aux diables ? Ce sont bien plutôt ces derniers qui vont mettre le feu aux poudres dans une lettre adressée à la ministre.

Ainsi une version française, traduite par Google, a été réalisée et obtenue à partir d'une version anglaise effectuée par un traducteur professionnel.

Le résultat est à la hauteur de tout ce que l'on peut espérer et nous ne manquerons pas nous non plus de vous avertir des retombées. En attendant, vous pouvez consulter les deux versions du texte en français ATLF puis en français-anglais-français, prémaché par Google...



Merci à Seb