Quand Kerouac écrivait sur le célèbre match de boxe Ali vs Liston

Antoine Oury - 25.10.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Jack Kerouac - Kerouac boxe - Kerouac Evening Independent


Les commémorations et autres célébrations autour du 50e anniversaire de la disparition de Jack Kerouac, mort le 21 octobre 1969, vont bon train. Dans le monde entier, lecteurs et passionnés célèbrent l'influence d'un des plus grands auteurs du XXe siècle. Et l'on redécouvre également sa prose, littéralement : trois articles publiés dans un journal régional de Floride, en 1965, témoignent de l'intérêt de Kerouac pour le sport.

Jack Kerouac Alley - Chinatown - San Francisco, CA
(photo d'illustration, Shelby L. Bell, CC BY 2.0)


À partir de 1964, Jack Kerouac s'était exilé à St. Petersburg, une ville de Floride située dans la région de Tampa Bay, pour y couler des jours bien plus tranquilles qu'à l'époque de Sur la route, son chef-d’œuvre paru en 1957. Malgré cela, l'auteur, dès lors qu'il s'enthousiasme, n'a qu'une idée en tête : écrire. Et, si possible, publier sa prose, pour la partager avec ceux qui voudront bien la lire.

C'est ainsi qu'un soir de l'été 1965, un Kerouac désireux de s'exprimer s'invite dans les bureaux du journal local The Evening Independent, publié en soirée. Devant les yeux quelque peu étonnés des journalistes, il s'installe derrière une machine à écrire.

« Jack Kerouac est passé au bureau la nuit dernière et a pondu trois articles alors que j'essayais laborieusement de signer un paragraphe », se lamente Mike Fowler, responsable de la section sport du journal. C'est dans cette catégorie que se classeront les trois articles de l'écrivain, consacrés à de récents événements sportifs d'envergure.

L'écrivain star de la Beat Generation s'intéresse ainsi à la Major League Race de baseball de cette année 1965, pariant sur l'équipe des Detroit Tigers et celle des Milwaukee Braves. Versé dans l'art des paris et des pronostics, Kerouac prédit la victoire des Dodgers dans la compétition nationale, et les résultats lui donneront raison...
 
Dans l'article suivant, Kerouac se penche sur le style et la qualité de la prose de ses confrères journalistes : s'il apprécie Jimmy Cannon, il se moque un peu de sa propension à « essayer d'écrire comme Hemingway » et à tenter de se classer dans l'avant-garde littéraire. Pour les meilleures informations, Kerouac conseille de se fier à Frank Graham, Dan Parker, Red Smith ou encore James Daley, autant de conseils qui prouvent sa soif d'articles sportifs.

Enfin, le dernier article « retrouvé » de Jack Kerouac porte sur l'un des plus importants événements sportifs de l'année 1965 : le combat de boxe qui opposa Muhammad Ali et Sonny Liston. « Certains ont dit qu'il s'agissait d'un coup de poing karaté, d'autres que Liston s'était couché pour de l'argent, d'autres encore que c'était un poing d'acier, Muhammad Ali a dit qu'il avait envoyé un coup de poing “surprise”, et d'autres ont dit peu importe ce que c'était », s'amuse-t-il en ouverture.


Les trois articles de Kerouac peuvent être lus à cette adresse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.