Québec : un carnet du poète Émile Nelligan aux enchères

Clémence Chouvelon - 20.02.2015

Patrimoine et éducation - A l'international - carnet asile poésie - Émile Nelligan vente enchères - Hôtel des encans


Un carnet d'asile écrit de la main du poète québécois Emile Nelligan sera vendu aux enchères mardi prochain à Montréal. Il risque de tomber entre les mains d'un collectionneur privé, ce qui inquiète les amateurs de poésie.

 

 

Émile Nelligan, poète

(Alexis Gravel, CC BY-ND 2.0) 

 

 

Émile Nelligan (1879-1941), poète symboliste et véritable figure de la poésie québécoise, a été interné en 1913 pendant près de 40 ans à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu, où il mourut. Le carnet de 212 pages, écrit lors de son internement, fait partie d'une série de huit. Il ne contient pas d'œuvres originales, mais des notes du poète, qui consignait dans ce carnet des extraits de chansons populaires, de cantiques ou de romans, tels Le Chien des Baskerville, La Dame aux Camélias ou encore Le Comte de Monte-Cristo.

 

« C'est un de nos grands poètes, alors [ses objets], c'est toujours extrêmement important, extrêmement intéressant » a affirmé Iégor de Saint-Hippolyte de l'Hôtel des encans, la maison qui assure la vente. Celle-ci devrait rapporter 10 000 à 15 000 $. Félix Brabant, lui, s'inquiète pour ce carnet, qui risque d'être acheté par un collectionneur. « Le pire scénario, selon moi, serait qu'un acheteur privé l'achète et le garde jalousement chez lui [...] Ce serait bien que des historiens et des spécialistes puissent y avoir accès. Ce serait bien aussi que le public puisse le voir. »

 

En 2013, Félix avait lancé avec d'autres étudiants de l'UQAM une campagne pour tenter de récupérer une copie du poème Le Vaisseau d'or de Nelligan, vendu aux enchères sur le site eBay. La Bibliothèque et archives nationales du Québec a quant à elle déclaré ne pas être intéressée par le carnet, semblable à deux autres déjà en sa possession.