medias

Qui veut s'offrir la médaille du Prix Nobel de littérature de Gide ?

Victor De Sepausy - 05.03.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - livres rares manuscrits - médaille Nobel Gide - Picasso Balzac illustration


Ce 7 avril, la maison Christie’s mettra en vente une série de manuscrits et livres rares à faire tourner la tête. Picasso illustrant Balzac, par exemple, ou encore 181 autres lots réalisés entre le XVIe et le XXe siècle. Seront inclus des documents de la collection du commandant Paul-Louis Weiller. Et d’autres.




 

Parmi les lots phares de la vente, le département des Livres proposera la médaille du prix Nobel de littérature que reçut André Gide en 1947. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Académie royale de Suède, à l’issue d’un débat passionné, consacrait un écrivain qui espérait, dans sa lettre de remerciement, représenter « l’esprit de libre examen, d’indépendance et même d’insubordination, de protestation contre ce que le cœur et la raison se refusent à approuver ».


Le Prix Nobel honorait ainsi « l’accent unique d’une voix qui s’élevait au-dessus des tragédies pour affirmer obstinément le devoir de bonheur... » La médaille, conservée dans son écrin, est estimée 120 à 180.000 €.
 

Les bibliophiles auront l’opportunité d’acquérir la plus célèbre édition des Fables de la Fontaine, richement illustrée d’après Jean-Baptiste Oudry. Cet exemplaire sur grand papier, à la reliure en maroquin frappée des armes du marquis de Miromesnil, est estimé 40 à 50.000 €. Les amateurs retrouveront également un exceptionnel ensemble des Caractères de La Bruyère, réunissant les neuf premières éditions de cet autre classique de la bibliophilie (estimation : 10,000-15,000 €).
 

Mentionnons également une rare et précieuse première édition en lettres rondes des Œuvres de François Villon, estimée 15 à 20.000 €.


Les amateurs d’atlas et de relations de voyages seront certainement sensibles à ce bel exemplaire de l’ouvrage de James Cook et de John Hawkesworth, la Relation des voyages entrepris par ordre de Sa Majesté britannique... pour faire des découvertes dans l’Hémisphère méridional, frappé aux armes de la duchesse de La Rochefoucauld d’Anville, et provenant de la bibliothèque du Château de la Roche-Guyon (estimation : 10 à 15.000 €).
 

La vente comprendra également plusieurs lots provenant de la collection du commandant Paul-Louis Weiller, à l’instar de cet important manuscrit autographe de George Sand : Lavinia. Une vieille histoire (an old tale) (estimation entre 8000 et 12.000 €), et de trois lettres inédites de Marcel Proust dont une adressée à la princesse de Caraman-Chimay en réponse à ses critiques. On évoquera aussi un extraordinaire exemplaire des œuvres d’Hippocrate, relié pour le roi Henri III, dans une spectaculaire reliure de maroquin olive frappée à ses armes (estimation 40 à 60.000 €).
 

Les collectionneurs, qui ont certainement encore en mémoire la deuxième partie de la Bibliothèque Paul Destribats du 4 février dernier, seront heureux de retrouver la production de l’éditeur d’avant-garde Iliazd, de nouveau mise en lumière à travers une sélection de 13 ouvrages provenant d’une collection particulière américaine.
 

Cet ensemble comprend notamment un exemplaire du Frère Mendiant, richement illustré de 48 gravures originales de Picasso (30/40 k€). L’artiste espagnol a également illustré de gravures La Maigre, ouvrage grinçant d’Adrien de Monluc et peut-être le chef-d’œuvre de sa collaboration avec Iliazd (estimation 12/18 k€).



Miró

 

Pour illustrer Le Courtisan grotesque, issu également de la plume d’Adrien de Monluc, Iliazd avait cette fois fait appel à Joan Miró. Le projet met près de 20 ans à aboutir, mais le résultat est à la hauteur des attentes de l’éditeur. L’artiste réalise une composition dansante, désinvolte qui vient épouser les jeux de mots et moqueries du texte (15/20 k€).


D’autres importants livres illustrés modernes seront également offerts lors de cette vente, notamment Le Chef-d’œuvre inconnu (1931) de Balzac, illustré par Picasso, ici superbement relié par Paul Bonet (estimation : 30/40 k€). La vente comprendra aussi un exemplaire de Toros y Toreros de Luis Miguel Dominguin, orné d’un beau pastel original signé de Picasso, symbole de sa passion pour la tauromachie.



Aragon

 

Cet exemplaire comporte également un envoi autographe signé de l’artiste à l’amante de Dominguin, Pilar Bayona, surnommée Pili (estimation 20/30 k€). On mentionnera aussi l’élégant dialogue entre les vers de Ronsard et les lithographies de Matisse, dans le Florilège des amours (estimation : 16/22 k€), ou encore un exemplaire du Traité du style de Louis Aragon, enrichi ici du manuscrit autographe signé de la Critique du Traité de style, dans une délicate reliure de Paul Bonet, exposée au Salon des Arts décoratifs de 1931, estimé 20 à 30.000 €.



Bellmer

 

Hans Bellmer sera lui aussi présent dans cette vente, avec notamment une édition originale de ses célèbres Jeux de la poupée (estimation 30/40 k€) ainsi que Zao Wou-Ki avec une belle sélection d’ouvrages illustrés par l’artiste franco-chinois.


<

>


Boîte-en-valise

 

Enfin, la vente comportera plusieurs livres-objets, réalisés par Salvador Dali ou Marcel Duchamp, avec un bel exemplaire de sa Boîte-en-valise issu de la dernière série réalisée de son vivant et qui constitue une sorte de synthèse de l’intégralité de son œuvre. Riche de 80 éléments, elle est estimée 20/25 k€.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.