Quinquennat de Sarkozy : la FCPE fait le bilan

Clément Solym - 21.01.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - fcpe - sarkozy - politique


En conférence de presse pour annoncer une journée d'interpellation des candidats sur l'éducation (le 17 mars prochain), Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, a brossé un tableau bien noir du quinquennat Sarkozy. Ce serait même, selon lui, « la pire mandature depuis bien longtemps sur l'éducation », rapporte l'AFP.

 

Avec les 80 000 postes perdus depuis 2007 dans l'Education nationale, l'accroissement des inégalités dès le primaire et la casse constante du système existant, on a rarement fait autant pour mettre à bas le mammouth.

 

M. Hazan pointe du doigt d'un côté des effets de communication et, de l'autre, des mesures qui conduisent exactement à l'inverse des engagements pris devant les citoyens. Entre l'échec de la semaine de quatre jours, véritable hérésie en termes de rythme scolaire et l'assouplissement de la carte scolaire entraînant une fuite vers les établissements réputés, on pouvait difficilement faire pire.