Rachat de Bordas.com : "Rien ne remplace le soutien scolaire à domicile"

Antoine Oury - 15.01.2014

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Bordas.com - Wengo - éditions Bordas


Depuis quelques années, le site Bordas.com, qui porte le nom d'un célèbre éditeur de manuels scolaires, proposait un service de soutien scolaire à domicile. Une société, Bordas Interactive, totalement indépendante de la maison d'édition Bordas si ce n'est la signature d'un accord de licence, et aujourd'hui rachetée par le groupe Wengo.

 

 

 

 

 

 Wengo se présente comme le spécialiste du conseil d'experts par téléphone, un service que le site propose depuis le début des années 2000. Des finances à la carrière en passant par le dépannage d'ordinateurs, les services sont variés, et « le support scolaire a très vite été identifié comme un axe de développement », souligne Anne-Fleur Saraux, directrice de Bordas.com.

 

L'acquisition très récente, en fin d'année dernière, de Bordas.com par Wengo se replace donc dans une stratégie qui a commencé avec Acadomia, via le service Acadomia Live, qui proposait une aide à distance, par téléphone ou réseau spécifique sur le Web, à destination des élèves inscrits au célèbre service d'aide scolaire.

 

L'offre était spécialisée sur les cours de langue, et l'on comprend comment les conversations téléphoniques pouvaient s'avérer pertinentes d'un point de vue pédagogique. Toutefois, « l'expérience avec Acadomia a prouvé que rien ne remplace le soutien scolaire à domicile », explique Anne-Fleur Saraux. « Chaque marché a ses règles et ses modes d'achat », qui sont délicats à modifier, explique la directrice en citant notamment le cas flagrant des aides qui concernent l'artisanat, impossible à mener à distance.

 

Le rapprochement avec Bordas.com, qui dispose d'une bonne expérience de soutien à domicile avec des professeurs de l'Éducation nationale, fait donc sens, avec en perspective « un renforcement et un développement des offres ». Aides téléphoniques ou via Internet viendront donc appuyer le soutien scolaire à domicile, sans le remplacer.

 

Un secteur toujours porteur

 

Le secteur du soutien scolaire est toujours porteur, malgré la réduction de deux avantages majeurs du côté du gouvernement : l'abaissement du plafond permettant de bénéficier de la réduction d'impôts (à hauteur de 50 %, sur les dépenses) au titre des services à la personne, d'une part, pour les parents, ainsi que la disparition du décompte forfaitaire, d'autre part, pour les enseignants.

 

« Le premier n'a pas vraiment eu d'impact pour nos clients, puisque le plafond est rarement atteint », explique Anne-Fleur Saraux, « Mais les charges désormais calculées au réel pour les enseignants nous ont obligé à abaisser nos marges pour ne pas impacter le salaire touché par les enseignants. » Une révision de la politique fiscale qui serait due à la nécessité d'équilibrer les budgets du gouvernement, par la hausse du taux de TVA applicable, l'hypothèse d'une suppression de la réduction d'impôt ayant été abandonnée suite au lobbying des grandes structures de soutien scolaire.

 

Le résultat, c'est qu'une part du soutien scolaire s'est détournée vers le marché noir, aboutissant à des gains plus faibles qu'au tarif forfaitaire pour les enseignants. Les investissements massifs du gouvernement dans le développement des cours en ligne (les fameux MOOC) y seraient étrangers, mais cette piste de développement va également être examinée par Wengo.

 

La plateforme Bordas.com n'avait qu'un lien nominatif avec Bordas : les fondateurs de la plateforme avaient acheté le nom de domaine, et ont proposé à Bordas le développement d'une offre de soutien scolaire, aboutissant finalement sur un accord de licence un droit d'exploitation de la marque. « Les éditions étaient ravies de l'initiative, qui permettait de proposer plus de solutions aux professeurs, les premiers prescripteurs de manuels scolaires », explique la directrice de Bordas.com.

 

« Nous discutons régulièrement avec eux, puisque nous avons beaucoup de synergies avec cette marque, ainsi que des échanges d'un point de vue commercial », comme des cours basés sur les contenus pédagogiques des éditions Bordas, qui développent depuis plusieurs années leur offre numérique.