Racine, Bajazet, Première préface et deuxième préface

Clément Solym - 20.04.2010

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Racine - Bajazet - première


Continuons la semaine avec, aujourd’hui, quelques pages tirées de l’œuvre de Racine (1639-1699). Il s’agit d’un discours d’escorte et, plus précisément, des deux préfaces qu’écrivit successivement le dramaturge à sa tragédie Bajazet (1672).

Racine vient ici exposer sa vision du théâtre et de l’Histoire qui peut jouer le rôle d’inspiratrice pour l’écriture de différentes pièces. Pour le dramaturge, la tragédie doit dépayser le spectateur afin de mieux l’émouvoir. Les comédies ont plutôt vocation à peindre les mœurs de la vie quotidienne.

La tragédie est astreinte à rompre avec les incidents de la vie banale pour nous transporter dans un climat irréel, poétique où les passions se déchaînent dans toute leur pureté. L’action de Bajazet se passe ainsi dans la Turquie du XVII° siècle.