Racisme au collège : une enseignante harcelée par ses élèves

Clément Solym - 04.06.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - racisme - collège - harcèler


Les enfants sont cruels, et cette enseignante vient d'en expérimenter la pire des manifestations, celle du racisme primaire. C'est pourtant dans le collège Abel-Didelet près de Compiègne, à Estrée-Saint-Denis que depuis plusieurs semaines elle endure les provocations de ses élèves.

Un saucisson sur son bureau, des croix gammées au tableau... pour une professeure d'origine maghrébine, ça pèse. Elle a ainsi décidé de porter plainte et une enquête a débuté. Deux élèves que l'on soupçonne ont déjà été exclus du collège par une mesure conservatoire : leur convocation face au conseil de discipline aura lieu sous peu.

Le rectorat d'Amiens, condamne bien évidemment des « événements discriminatoires à caractère raciste et antisémite », et ajoute qu'il a incité l'enseignante à porter plainte. Dans un communiqué, il fait valoir sa position quant aux sanctions à prendre : « Outre les sanctions en justice prévues par le Code pénal, des sanctions disciplinaires seront systématiquement engagées, conformément au règlement intérieur des établissements. »

De même, le parquet de Campiègne a été informé des faits, mais aucune plainte n'avait été déposée selon lui jusqu'à hier. La gendarmerie est également sur le coup. En réaction, et par solidarité, les enseignants ont exercé leur droit de retrait durant deux heures mercredi matin.