Radiguet : Le diable au corps, mais pas le feu aux enchères

Cécile Mazin - 03.12.2015

Patrimoine et éducation - Raymond Radiguet - enchères patrimoine livre


La vente aux enchères qui proposait, chez Christie’s Paris, d’acquérir 13 carnets de Raymond Radiguet, a finalement fait chou blanc. Selon l’AFP, que la maison a contactée, le prix minimum n’a pas même été atteint, faisant échouer la vente tout bonnement...

 

 

« Comme un météore, Radiguet illumina le ciel et s’éteignit presque aussitôt. Entre fausse candeur et vraie cruauté, le Diable au corps, à la fois roman et analyse psychologique, a rencontré un énorme succès. La publicité habilement orchestrée par Grasset y a contribué. Mais sans le style du jeune prodige et sa noirceur inouïe, le Diable au corps ne serait pas tenu aujourd’hui pour un chef-d’œuvre », affirmait la maison. Mais cela n’aura pas suffi.

 

Estimé entre 500 et 700.000 € le manuscrit du Diable au corps, composé de 13 carnets annotés par Jean Cocteau en personne n’a pas suscité l’enthousiasme. Le prix de réserve, en deçà duquel le vendeur ne souhaite pas céder son bien, n’a pas été communiqué.

 

La pièce était issue du fonds du libraire Roland Saucier, décédé en 1994. Ce dernier fut directeur de la librairie Gallimard entre 1921 et 1964.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.