Redécouvrir Léon Gambetta, disparu un 31 décembre

Clément Solym - 31.12.2011

Patrimoine et éducation - Patrimoine - léon - gambetta - homme


Si l'on aime à citer Léon Gambetta (1838-1882), l'homme politique n'est plus pour autant aussi bien connu de tous. Disparu le 31 décembre 1882, cet acteur majeur de la Troisième République encore balbutiante joua un rôle clef pour assurer la pérennité du pouvoir républicain après la chute du Second Empire.

 

Issu d'une famille italienne de tradition commerçante de Cahors, Léon Gambetta poursuit des études de droit avant de devenir avocat. Dès le début des années 60, il met les pieds dans les milieux républicains de l'époque. Se faisant remarquer par des plaidoiries très hostiles au Second Empire, le brillant avocat se fait rapidement un nom sur la place parisienne.

 

Entrant dans la vie politique à la veille de la chute de l'Empire, Gambetta occupa la fonction de ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de la Défense nationale mais il se retira avant la période agitée de la Commune, au cours de laquelle il se trouvait en Espagne.

 

Il revient avec succès en juin 1871 et occupa ensuite, après avoir œuvré pour promouvoir la république, les fonctions de Président du Conseil mais aussi celles de Ministre des Affaires étrangères et de Ministre de l'Instruction publique.

 

Fondateur du journal La République française en 1871 (titre disparu en 1924), Léon Gambetta a donné lieu à de très multiples publications, certaines reprennent ses plus célèbres discours et plaidoyers quand d'autres s'intéressent plus particulièrement à l'homme ainsi qu'à son action politique sous la Troisième République

 

Je vous propose d'aller à la redécouverte de Léon Gambetta sur la bibliothèque d'ActuaLitté, en partenariat avec Google Books.