Réforme scolaire : Fnac prévoit “un forum de discussion” pour les parents

Nicolas Gary - 28.05.2016

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Najat Vallaud Belkacem - réforme scolaire collège - Fnac forum parents


La réforme scolaire prendra effet en septembre prochain, et les parents se montrent soucieux de l’avenir. À quelle sauce leur progéniture sera-t-elle éduquée, c’est toute la question ? En dépit des multiples interventions de la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, des doutes subsistent. Qu’à cela ne tienne : l’agitateur public prendra la chose en main. En effet, Fnac prévoit d’organiser « un forum de discussion » dédié à la réforme scolaire.

 

sur le chemin du... Lycée Grand Air #Arcachon

Charlotte Henard, CC BY SA 2.0

 

 

« Bientôt la rentrée scolaire de votre enfant, et si la Fnac vous aidait ? » C’est le Lab’Client de l’enseigne – proposant régulièrement enquête et sondage – qui informe les usagers. En effet, la chaîne de grandes surfaces culturelles souhaite dès à présente sensibiliser les parents à la préparation de la rentrée. Et pour cause, cette dernière s’accompagne d’une réforme scolaire qui fut longuement discutée, critiquée... et que tout le monde n’est pas certain d’avoir bien comprise.

 

 

En septembre, donc, sera mise en place cette réforme, qui « vise à transformer le programme par année, en programme par cycle », informe Fnac. Et dans l’enquête que nous avons pu consulter, l’établissement tente de mesurer son potentiel de clients pour cette période. Parmi les questions proposées :

 

Pensez-vous que la Fnac est un lieu de référence pour aborder la rentrée avec sérénité ?

Votre/vos enfant(s)/ado(s) est-il concerné par cette réforme de la rentrée scolaire ?

D’habitude, procédez-vous à l’achat de livres de soutien scolaire pour accompagner la scolarité de votre enfant ?

Pensez-vous que la Fnac est un lieu de référence pour aborder la rentrée avec sérénité ?

 

 

Un benchmarking tout à fait normal et classique. On interroge par ailleurs les parents sur leur compréhension de la réforme qui sera déployée – sont-ils informés correctement, ou n’en ont-ils que de vague notion, voire, ils en ignorent tout... Et surtout, pour faire face à cette réforme scolaire, sont-ils décidés « à acheter des livres de soutien à [leur.s] enfant. s » ?

 

Mais ce qui l’est probablement moins, c’est la campagne de communication que prévoit l’enseigne : « Nous envisageons d’organiser un forum de discussion qui se tiendra sur une durée de 1 à 3 jours, sur internet. Seriez-vous intéressé pour participer à ce forum qui aura lieu d’ici un mois ? »

 

 

 

Et d’accompagner cette proposition de deux affiches de présentations, permettant de résumer l’ensemble des évolutions. On y retrouve donc les Enseignements pratiques interdisciplinaires, les différents cycles du CP au collège, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle orthographe, de même que la refonte des programmes de français, maths, histoire-géo et sciences.

 

 

 

Ne paniquons pas, de toute manière, personne ne comprend tout

 

Dans son ensemble, la réforme envisage d’instaurer des solutions d’aide personnalisée pour les collégiens, dès la sixième. De même, les EPI seraient instaurés en 5e, en même temps que la langue vivante. Tout l’enjeu, pour le ministère, sera de savoir si les établissements seront en mesure de faire face, pour la rentrée de septembre 2016, à ces nouvelles approches. Pour les enseignants, la difficulté majeure viendrait du manque de temps pour travailler en concertation, dans l’optique de ces travaux interdisciplinaires. 

 

D’ailleurs, l’Educ nat avait également mis à disposition son propre outil de visualisation de la réforme...