Rentrée 2011 : entente impossible entre les associations et les distributeurs

Clément Solym - 19.05.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - fournitures - scolaires - rentrée


Face à l’envolée du coût des matières premières, l’association Familles de France et la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (Peep) n’ont pas réussi à trouver un terrain d’entente avec les principales enseignes de la grande distribution pour renouveler l’opération« Les essentiels de la rentrée ».

Chaque année, depuis 2007, des échanges entre associations et distributeurs permettaient la mise en place d’une liste de fournitures scolaires de qualité mais à coût maîtrisé. Les différents constituants de cette liste se retrouvaient très signalés dans les magasins participant à l’opération afin de permettre aux familles de s’équiper sans dépenser une fortune.


C’est un bref communiqué du Ministère de l’Education nationale qui a fait savoir que pour la rentrée 2011, l’opération « Les essentiels de la rentrée » ne serait pas renouvelée. Il va sans dire que des prix restés bloqués grâce à ces négociations depuis plusieurs années vont prendre désormais joyeusement leur envol pour le malheur du portefeuille des parents.

Face à ce constat d’échec, le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, ne peut qu’appeler à la retenue les établissements scolaires prescripteurs afin de limiter au maximum les coûts pour les familles. Une liste des fournitures scolaires essentielles sera cependant publiée, encore une fois, au sein du Bulletin officiel de l’Education nationale.