Rentrée 2012 : 5700 postes en moins dans le primaire

Clément Solym - 17.12.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - suppressions - postes - primaire


Le ministère de l'Education nationale vient de faire part aux syndicats de la cartographie précise des 5700 postes supprimés à la rentrée 2012 dans le primaire, rapporte l'AFP. Si la Guyane est la seule académie épargnée, le nord de la France, avec Lille (-399 postes) et Nancy-Metz (-367), paie le plus fort tribut.

 

Les syndicats n'ont pas tardé à réagir après l'électrochoc et dénoncent une politique qui ne tient pas compte des besoins réels du terrain. Le principal syndicat du primaire, le SNUipp-FSu, rappelle, au passage que pourtant déjà l'OCDE pointait du doigt la France pour la faiblesse de son encadrement sur le primaire.

 

Malgré les promesse de Nicolas Sarkozy, ces suppressions de postes par milliers se concrétiseront immanquablement par la fermeture de dizaines de classes, ce que dénonçaient déjà à la rentrée 2011 l'Association des maires de France (AMF).




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.