Rentrée étudiante 2008 : le temps du changement

Clément Solym - 18.09.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - rentrée - étudiante - 2008


Si une grande partie des étudiants ont déjà repris, la rentrée s’échelonne encore jusqu’au mois d’octobre. La grande nouveauté, ce sera cette année l’entrée en application du « Plan licence » proposé par Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, qui a pour but de limiter l’échec à l’université.

Un plan pour mieux suivre les étudiants :

Pour aider les étudiants, un suivi plus important sera mis en place avec l’apparition d’un « enseignant référent », fonction proche de celle du professeur principal au secondaire.

En plus de cela, 2.250 « supports de monitorat » aideront les étudiants les plus en difficulté. Pour assurer ces heures, les universités feront appel à des professeurs ou des étudiants en master ou en doctorat. Pour l’année 2008, 35 millions d’euros sont alloués à ce plan, et 68 millions suivront en 2009.

Revalorisation des bourses :

Pour aider les étudiants à faire face à la hausse du coût de la vie, les bourses ont été augmentées de 2.5 % en 2008, comme en 2007. De plus, les critères ont été revus pour permettre à 50.000 étudiants supplémentaires de prétendre aux bourses.

Dans ce climat positif, c’est l’annonce de 900 suppressions de postes dans le supérieur pour la rentrée 2009 qui crispe les syndicats étudiants. Ces organisations appellent à des rassemblements aujourd’hui pour s’insurger contre cette annonce.

En parallèle du « Plan licence », la loi sur l’autonomie des universités, votée à l’été 2007 prend petit à petit forme. En 2012, toutes les universités devraient être devenues autonomes. Pour l’instant vingt établissements ont été retenus pour acquérir leur autonomie dès janvier 2009.