Rentrée scolaire : 2011, sous le signe du numérique à l'école

Clément Solym - 06.09.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - rentrée - scolaire - équipement


Le bon vieux tableau noir a de plus en plus de soucis à se faire. Déjà remis en cause par l’introduction progressive du tableau blanc et de ses petits feutres effaçables au sein des établissements scolaires, un troisième concurrent, des plus sérieux, pointe à présent le bout de son nez : le tableau numérique.

Et chaque nouvelle rentrée apporte, dans chaque établissement, son lot de salles supplémentaires équipées d’un vidéoprojecteur et d’une connexion à Internet. De quoi faire le bonheur de tous…à commencer bien sûr par toutes les sociétés qui se sont engouffrés dans ce secteur porteur avec des contrats de maintenance à la clef. Oui, d’aucuns diront qu’au moins, une fois installé, entre les craies et le chiffon, le tableau noir était de loin le plus économique. C’est vrai…


Pourtant la mode est aux réjouissances et lors de cette rentrée, les élus étaient nombreux à avoir, aux côtés des élèves, franchis les grilles des établissements scolaires afin de voir sur pièce le nouveau matériel dont ils ont permis l’acquisition. Ainsi de Vincent Eblé, président du conseil général de Seine-et-Marne en visite au sein du collège La Boëtie de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne).

Cet établissement, comme 15 autres de la Seine-et-Marne, va passer progressivement à l’enseignement numérisé, dans le cadre du « Plan numérique 77 ». Avec 44 ordinateurs installés et tout autant de vidéoprojecteurs, le passage au numérique a coûté 285 000 € pour le collège La Boëtie, rapporte l’AFP

Et tout le monde de se réjouir, en promettant que, grâce aux nouvelles installations, le niveau va monter en flèche dans l’établissement. Bon, n’oublions tout de même pas le travail qui y est toujours pour beaucoup quand il s’agit de progresser !