Rentrée scolaire 2012 : qu'en est-il du changement ?

Clément Solym - 30.08.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - rentrée - 2012 - peillon


Pour sa première rentrée scolaire au poste de ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, lui-même ancien prof de philo, a voulu montrer le changement en action, devant les journalistes réunis pour la conférence du 29 août. Au menu, donc, plus de postes d'enseignants : 1000 au primaire et 280 dans le secondaire et quelques 500 surveillants supplémentaires.

 

Pour les professeurs stagiaires, un dispositif transitoire sera mis en place cette année avec une décharge de trois heures pour leur permettre de suivre une formation spécifique. Et, à la rentrée 2013, on nous promet une remise à plat totale de l'entrée dans le métier.

 

Pour les parents, M. Peillon a soigné le porte-monnaie avec la revalorisation de 25 % de l'allocation de rentrée scolaire. Mais le ministre veut aussi rassurer au primaire en promettant des enseignants expérimentés pour les classes de cours préparatoire, années scolaires capitales pour la réussite future des élèves.

 

Le ministère dévoile, sur son site, l'ensemble de ses actions présentes et à venir.