medias

Restaurer la maison de Pierre Loti, malgré sa haine des Juifs et des Arméniens ?

Antoine Oury - 05.06.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Pierre Loti maison - Pierre Loti Juifs - Pierre Loti Arméniens


Les bâtiments historiques qui bénéficieront du programme « Loto du patrimoine » ont été dévoilés la semaine passée : parmi eux, la maison de Pierre Loti, l'auteur de Pêcheur d'Islande et du Roman d'un spahi. Certes, le foyer de cet infatigable voyageur est remarquable, mais des associations, dont SOS-Racisme, mettent en avant le racisme et l'antisémitisme de l'auteur.

 
Pierre Loti, en 1892
 

La maison de Pierre Loti, à Rochefort, figurait en bonne place sur la liste des 18 « sites emblématiques » aidés en priorité par l'opération de sauvetage de monuments en péril grâce, notamment, à des fonds récoltés par des tirages exceptionnels du Loto. Mais une polémique enfle depuis la publication, vendredi, d'une tribune dans Le Monde, signée par plusieurs associations antiracistes.

 

Emmanuel Macron prévoyait en effet de se rendre dans ce lieu pour lancer le « grand loto du patrimoine », la veille des journées européennes du patrimoine 2018, programmées les 15 et 16 septembre prochains. « Un tel acte aurait pour effet d’apporter une onction républicaine et européenne aux écrits d’un auteur qui s’est illustré par une haine d’une violence inouïe à l’égard des Arméniens et des juifs », avancent les associations signataires rapporte l'AFP.

 

En effet, dans ses écrits, Pierre Loti a, à plusieurs reprises, évoqué juifs et des Arméniens dans des descriptions aujourd'hui grinçantes. Dans Jérusalem, publié en 1894, il évoque la Palestine ottomane comme le « cœur de la juiverie » dont les habitants sont marqués par l'« indélébile stigmate d'avoir crucifié Jésus ».

Il écrit encore : « En soi, cela est unique, touchant et sublime : après tant de malheurs inouïs, après tant de siècles d’exil et de dispersion, l’attachement inébranlable de ce peuple à une patrie perdue ! Pour un peu, on pleurerait avec eux — si ce n’étaient des Juifs (mots soulignés par l’auteur) et si l’on ne se sentait le cœur étrangement glacé par toutes leurs abjectes figures », citent les associations.

 

Le peuple arménien fait aussi partie de ses cibles : dans Les Massacres d'Arménie, publié en 1918, il défend la Turquie face au génocide arménien, une posture qu'il adopte de nouveau dans La Mort de notre chère France en Orient, en 1920 : « En ce qui me concerne, je suis mal tombé peut-être, mais je puis attester qu’à de rares exceptions près, je n’ai rencontré chez eux [les Arméniens] que lâcheté morale, lâchage, vilains procédés et fourberie. Et comme je comprends que leur duplicité et leur astuce répugnent aux Turcs, qui sont en affaires la droiture même ! Leurs pires ennemis sont les premiers à le reconnaître. J’oserais presque dire que les Arméniens sont en Turquie comme des vers rongeurs dans un fruit, drainant à eux tout l’or, par n’importe quel moyen, par l’usure surtout, comme naguère les Juifs en Russie », y écrit Loti.

 

 

Les associations signataires demandent au président de la République de renoncer à son déplacement, mais aussi de retirer la maison de Loti à Rochefort de la liste des lieux bénéficiaires, ainsi que de « débaptiser les établissements scolaires au nom de cet auteur de discours de haine ».

 

« Alors que le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme, qui concernent à la fois les juifs et les Arméniens, continuent de se déverser sur notre territoire, nous regretterions que les auteurs d'actes ignobles, trouvent dans les auteurs que la République honore, une source d'inspiration inépuisable », concluent-elles.
 




Commentaires
C'est de l'intolérance à l'envers. La vie (voire la restauration) d'un patrimoine immobilier vaut pour la postérité. On n'a que faire de l'idéologie (voire de l'absence d') de l'initiateur, du propriétaire ou de l'héritier d'un immeuble en risque de disparition.
Marie après avoir lu les propos abjects et racistes de Pierre Loti vous osez parler d'intolérance à l'envers.

Que dire, sinon que votre réaction est cruellement désespérante.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.