Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Retour vers le futur avec Omni, le magazine de science des années 1980

Laurène Bertelle - 13.07.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - magazine science - omni magazine - magazine numérique


Publié chaque mois entre 1978 et 1995, Omni était un magazine de science et de science-fiction qui connut un large succès. Aujourd'hui, les 200 numéros de Omni Magazine ont été numérisés et peuvent être achetés sur Amazon pour quelques euros. L'occasion de se replonger dans ce magazine vintage... un retour vers le futur, en somme.




Dans la famille des magazines de science vintage, je voudrais... Omni. Lancé par Bob Guccione, éditeur de Penthouse, et son épouse Kathy Keeton en 1978, le mensuel américain faisait la part belle aux articles de vulgarisation scientifique et aux oeuvres de science-fiction, le tout mis en avant par une identité visuelle forte.
 

Le magazine a notamment publié des textes de fiction de George R.R. Martin, Stephen King ou Joyce Carol Oates, ainsi que des interviews de scientifiques et d'auteurs, tels que Arthur C. Clarke ou Ray Bradbury. 

 

En 1995, la chute de popularité et les difficultés financières dues à une trop grande concurrence conduisent à l’arrêt de la production papier de Omni. Le magazine trouvera une seconde vie sur Internet, avant de s’éteindre en 1998. Depuis 2013, le site a pu renaitre de ses cendres grâce à Jeremy Frommer, PDG de Jerrick Media, qui avait racheté les archives de Bob Guccione quelques mois auparavant. 

 

Mais pour les nostalgiques de la version papier, les archives de Omni Magazine sont depuis quelques semaines disponibles en version numérique sur Amazon pour quelques euros, et gratuitement pour les abonnés Kindle Unlimited. Le site de vente en ligne met en effet à disposition l’intégralité des archives, soit 200 numéros. 
 



« C’est la première fois que la collection est disponible au téléchargement numérique en haute résolution », expliquait Jerrick Media en mai dernier. Il certifiait également qu’une partie des recettes serait confiée au Museum of Science Fiction (MOSF), organisation à but non lucratif, musée à Washington D.C. et partenaire de ce projet de numérisation.

En 2013, Claire Evans, que Jeremy Frommer nommera quelques mois plus tard à la tête du nouveau magazine en ligne, qualifiait Omni de « différent », de « magazine du futur » via le site Motherboard. « Omni était le seul magazine à mélanger en un seul produit la science, la science-fiction, un design graphique et coloré, et une ligne éditoriale décalée. »


<

>