Royaume-Uni : le code informatique enseigné comme langue vivante

Antoine Oury - 04.02.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Year of the Code - Royaume-Uni - code informatique


Quand les études n'aboutissent plus vraiment sur un travail ou de nombreux débouchés, c'est peut-être qu'il est temps de les synchroniser avec les secteurs les plus porteurs. Des années après l'explosion de la bulle Internet, l'économie numérique semble prête à accueillir ses premiers emplois pérennes, notamment dans les domaines techniques. Ainsi, la Grande-Bretagne lance le « Year of the Code », pour promouvoir l'enseignement et l'apprentissage du code informatique.

 


Coding by the fire

Coder au coin du feu (tux0racer, CC BY 2.0)

 

 

 L'année du code : c'est ce que propose le gouvernement britannique pour inciter les universités et autres établissements à mettre en place des programmes d'enseignement du code informatique. « Le code sur ordinateur est la lingua franca de l'économie des technologies », explique Rohan Silva, président de l'initiative prévue sur 12 mois.

 

« Si le Royaume-Uni veut rester à la tête de l'innovation dans le monde, nous devons nous assurer que notre force de travail est équipée avec les outils du XXIe siècle, pas ceux du passé », souligne-t-il. Une véritable langue vivante, en effet, qui pourra être mise en avant dans le monde entier. L'esperanto tant attendu serait-il là ? Indéniablement, la connaissance de ce langage technique ouvre des possibilités.

 

Le ministère de l'Éducation, par la voix de son secrétaire Michael Gove, a par ailleurs soutenu cette initiative avec un fond de 500.000 £ destinés à la formation des professeurs au code et à la programmation. Dès septembre, le gouvernement compte mettre en place des cours obligatoires de programmation, pour les élèves âgés de 5 à 16 ans, pour leur apprendre à maîtriser l'outil informatique.

 

Reste à voir si les professeurs auront le temps de se mettre à jour d'ici là...

 

 

(via The Next Web)