Royaume-Uni : un tiers des enfants n'aime pas du tout lire

Clément Solym - 05.12.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - étude - lecture - enfants


L'organisation britannique, National Literacy Trust, a conduit une étude sur les habitudes de lecture de 18.000 enfants de 8 à 12 ans. Elle a mis en évidence qu'environ 4 millions d'enfants britanniques (soit un tiers de la population totale) ne possèderaient pas de livre.

Un chiffre inquiétant puisqu'en 2005, seulement un enfant britannique sur 10 ne possédait pas de livre. Les enfants du Royaume-Uni seraient divisés en deux catégorie, ceux qui ne lisent pas du tout et ceux plus rares, qui lisent plus de 10 livres par mois. « Notre nouvelle étude montre qu'un enfant sur six lit moins d'un livre par mois » expliquait alors Jonathan Douglas, directeur de l'agence, « nous sommes inquiets, car lorsque ces enfants grandiront, cela pourrait devenir un adulte sur six avec des problèmes d'alphabétisation. »

 

Or, selon la National Literacy Trust , toute cette situaiton est d'autant plus préoccupante qu'il y aurait un lien entre la possession de livres la réussite future des enfants dans la vie.

 


L'étude a aussi montré que 18,4 % des répondants n'ont jamais reçu un livre en cadeau, 21,6 % ont déclaré ne jamais être entrés dans une librairie et 21,4 % ne sont jamais allés dans une bibliothèque.

Seulement 3 % des répondants affirment beaucoup aimer la lecture et 33,6 % ne pas aimer du tout. 14,4 % préfèrent regarder la télé, 18,2 % se sentiraient embarrassés si leurs amis les voyaient lire, 22 % ne lisent que lorsqu'ils sont obligés et à peine 5,2 % estiment que « lire, c'est cool ».