Ruth Padel devient la première professeure de poésie à Oxford

Clément Solym - 18.05.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - Ruth - Padel - université


La controverse a été cinglante pour le poste de professeur de poésie à l'université d'Oxford après que le poète Derek Walcott, Nobel de littérature, a été mis à mal lorsque de vieilles affaires de harcèlement sexuel ont été évoquées.

Mais pour autant, l'élection n'a pas été annulée, et voilà que l'arrière-arrière-petite-fille de Charles Darwin, Ruth Padel, se voit attribuer le poste.

Avec 297 voix en sa faveur, contre 129 attribuées au jeune poète indien Mehrotra, Padel s'est déclarée « honorée » de cette confiance, et souhaite s'acquitter au mieux de cette responsabilité.

Elle a également promis avec les étudiants toutes les forces que la poésie contient et ce qu'elle leur apportera. Son intention est « d'encourager, à travers l'université, la lecture, l'écriture, et par-dessus tout savoir profiter de la poésie, antique et moderne, dans toute sa richesse et sa diversité ».

Elle prendra ses fonctions en septembre, date de la démission officielle de Christopher Ricks. La présidente du conseil des professeurs d'anglais de l'université, Sally Mapstone s'est elle-même félicitée de cette élection, puisqu'il s'agit également de la première nomination d'une femme à ce poste. « Ruth Padel sera dynamique et une éminente professeure, et nous sommes très heureux de l'accueillir. »