Rwanda fin de l'enseignement du français, on passe au tout anglais

Clément Solym - 19.12.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Rwanda - apprendre - langue


Dans un communiqué émanant du ministère de l'Éducation, on apprend que c'est la fin. La fin de l'enseignement du français au Rwanda. Mutsindashyaka Theoneste a ainsi annoncé que dans deux ans, l'enseignement de la langue n'aura plus lieu, poussant dès lors le pays vers une pratique plus assidue de l'anglais.

Le secrétaire d'État à l'enseignement primaire et secondaire aura même eu cette noble attention que de préciser que le français est une langue complexe à maîtriser. Mais la décision semble avant tout avoir été prise pour « pour uniformiser et apporter de la qualité dans le système éducatif », selon la ministre de l'information, Louise Mushikiwabo.

Souhaitant ouvrir amplement le pays et les jeunes vers l'international, le remplacement du français avait, en août dernier, alors que les discussions commençaient, avait été vivement critiqué, de par l'histoire du pays et de la langue. Dès lors, les matières scientifiques seront enseignées en anglais et d'ici à 2010, la totalité des établissements aura opéré sa transition. Mais il ne s'agit pas pour autant d'interdire la langue.

Depuis novembre 2006 toutefois, un certain froid s'est installé entre les deux pays, après qu'un juge français a décidé de poursuivre Paul Kagame, l'actuel président, pour faire le jour sur ce qui s'est passé voilà 12 ans, lors de l'assassinat du président.

Près de 4000 enseignants sont déjà en formation pour assurer le programme de mathématiques en anglais, sur les 10.000 qui seront intégrés au programme.