Saint-Étienne : une salle de sieste Mille et une nuits dans la bibliothèque universitaire

Nicolas Gary - 02.02.2017

Patrimoine et éducation - Scolarité France - salle sieste étudiants - Saint Etienne université - Mille et une nuits université


REPOS – Et si les étudiants travaillaient mieux à la bibliothèque... après avoir fait une sieste ? Les vertus de ce moment de relaxation ne sont plus à démontrer – nous-mêmes, d’ailleurs... À Saint-Étienne, la bibliothèque universitaire située sur le campus Santé de la fac Jean Monnet vient ainsi de se doter d’une salle de sieste. Inédit.

 

 

 

« Mille et une nuits », de son petit nom, est un espace de 40 m2 où seuls les étudiants de médecine ont le droit de venir. Une banquette, deux fatboys, un transat, pour le premier arrivé, ainsi que deux tentes, ont été installés. Le tout dans un décor oriental pour donner une atmosphère plus douce encore.

 

 

 

« Pour savoir s’il y a de la place, pensez à regarder le tableau de présence, et apposer un magnet occupé sur l’emplacement souhaité avant de vous installer. Vos affaires personnelles n’étant pas surveillées, nous vous invitons à les déposer dans les casiers du forum. Le silence est d’or : respectez le sommeil précieux des autres dormeurs », explique tout de même l’établissement.

 

On demande de n’apporter ni à manger ni à boire et de penser à se déchausser (pas les dents...) pour se reposer. Notons que 20 minutes sont un temps idéal pour se reposer, et que cela permet à chacun de profiter de l’espace.

 

 

« C’est non seulement tendance, mais ça répond parfaitement à un besoin. Et par rapport à la bibliothèque, dont l’objectif est quand même de contribuer à la réussite étudiante, c’est vraiment un service qui est dans le prolongement de nos missions », assure la responsable de la BU Santé, Anna Matras-Ban, à France 3.

 

Ne manque alors que Shéhérazade pour raconter des histoires...